A Besançon, un boulanger se bat contre l’expulsion de son apprenti guinéen

Par

Fin novembre 2020, Laye Fodé Traoréiné, un jeune Guinéen apprenti boulanger à la Huche à pain à Besançon (Doubs), s’est vu signifier par les autorités de quitter le territoire français. Depuis, son employeur fait son possible pour que sa situation soit régularisée, entre pétition en ligne et grève de la faim.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dimanche 3 janvier, Stéphane Ravacley a décidé de ne plus s’alimenter. Le gérant de la Huche à pain, une boulangerie de Besançon (Doubs) employant huit personnes, se dit « prêt à tout » pour garder Laye Fodé Traoréiné, son apprenti, dans son équipe. Ce dernier, de nationalité guinéenne, est sous le coup d’une expulsion du territoire français.