Plusieurs familles roms venues de Roumanie vivent depuis plusieurs mois sur les trottoirs de la place de la République, à Paris. Des bénévoles associatifs leur rendent visite régulièrement : ils avaient déjà entendu parler de ces histoires d’« attaques à l’acide » lors de leurs maraudes, ces tournées du quartier qui les conduisent à faire des haltes d’une famille à l’autre. Mais cette fois-ci, l’homme a été pris sur le vif par Léo Larbi, membre de l’association Autremonde, et sa coéquipière. L’agresseur venait d’asperger le matelas en mousse d’un couple, qui avait trouvé refuge sous l’auvent de la boutique du bagagiste Rayon d’Or, au croisement de la rue du Temple et de la rue Béranger.