Marine Le Pen bluffe sur l’écologie

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bruno Villalba, professeur de sciences politiques à AgroParisTech, explique dans une tribune publiée par Reporterre que la conversion écologique de Marine Le Pen, dévoilée lors de son lancement de campagne, ne tient pas la route. L’écologie à la mode FN se retrouve soumise au programme nationaliste. « Réduite à sa dimension identitaire », elle est largement superficielle.