« Je ne suis pas pour que le pouvoir de l’argent prenne le pas sur la politique. » Avant de soutenir Emmanuel Macron, François Bayrou était déchaîné contre le fondateur d’En Marche !. Il jugeait l’ancien ministre de 39 ans « pas qualifié » pour devenir président de la cinquième puissance mondiale et la proximité de l’ancien banquier avec les milieux d’affaires lui donnait des boutons. « Derrière Emmanuel Macron, disait-il, il y a de grands intérêts financiers incompatibles avec l'impartialité exigée par la fonction publique. »