France: Les syndicats de Pimkie s'opposent au plan de départs volontaires

Par
Les syndicats majoritaires de Pimkie, qui avaient déjà refusé la rupture conventionnelle collective (RCC) proposée par la direction du groupe d'habillement en janvier, ont refusé lundi de signer le plan de départs volontaires concernant 208 emplois.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les syndicats majoritaires de Pimkie, qui avaient déjà refusé la rupture conventionnelle collective (RCC) proposée par la direction du groupe d'habillement en janvier, ont refusé lundi de signer le plan de départs volontaires concernant 208 emplois.