Le djihadiste français Jean-Michel Clain serait mort

Par
Le djihadiste Jean-Michel Clain, blessé en février par la frappe de la coalition internationale dans laquelle son frère Fabien a péri à Baghouz, ultime poche de résistance de l'Etat islamique en Syrie, est mort, a-t-on déclaré mardi à Reuters de source proche du gouvernement français.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le djihadiste Jean-Michel Clain, blessé en février par la frappe de la coalition internationale dans laquelle son frère Fabien a péri à Baghouz, ultime poche de résistance de l'Etat islamique en Syrie, est mort, a-t-on déclaré mardi à Reuters de source proche du gouvernement français.