À Caen, l'UMP « rame à contre-courant »

Par

A Caen, la campagne droitière du candidat UMP, ajoutée à son bilan, peine à convaincre. Les militants sont à la peine : « On a perdu du terrain par rapport à 2007. Les gens veulent punir le sortant ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyée spéciale à Caen (Calvados)