L'opposant algérien Dhina reste en prison, sa demande d'extradition examinée le 6 juin

La cour d’appel de Paris a renvoyé au 6 juin prochain l’examen de la demande d’extradition de l’opposant algérien Mourad Dhina, en détention depuis le 17 janvier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La cour d’appel de Paris a renvoyé au 6 juin prochain l’examen de la demande d’extradition de l’opposant algérien Mourad Dhina, en détention depuis le 17 janvier. Elle a demandé au gouvernement algérien un complément d’information, notamment sur les faits reprochés à M. Dhina. Ce dernier va déposer une nouvelle demande de remise en liberté dans les prochains jours, indique son avocat, Me Antoine Comte.