Argent du FN et des Le Pen: une famille aux affaires

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La question de l’argent a ponctué l’histoire du Front national. Elle a aussi été un révélateur de la gestion personnelle et hypercentralisée du parti par les Le Pen. Leurs entourages ont souvent raconté leur fascination – voire leur « obsession » – pour l’argent. « Ne jamais oublier que le fil rouge de Le Pen, c’est l’argent », soulignait en 2011 Lorrain de Saint Affrique[1], l’ancien conseiller en communication de Jean-Marie Le Pen, qui a repris du service auprès de lui après sa brouille avec la nouvelle présidente du FN. « Le Pen devient fou quand il s’agit d’argent », avait témoigné la même année l’ancien imprimeur historique du Front national, Fernand Le Rachinel[2].