La Turquie presse la France de choisir son camp dans le Nord syrien

Par
La France doit choisir son camp dans le combat contre l'Etat islamique, entre la Turquie et les milices kurdes YPG, et faire "ce qui est nécessaire" à Manbij, dans le Nord syrien, pour déloger les combattants kurdes, déclare le ministre turc des Affaires européennes dans un entretien accordé jeudi à Reuters.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La France doit choisir son camp dans le combat contre l'Etat islamique, entre la Turquie et les milices kurdes YPG, et faire "ce qui est nécessaire" à Manbij, dans le Nord syrien, pour déloger les combattants kurdes, déclare le ministre turc des Affaires européennes dans un entretien accordé jeudi à Reuters.