Bruno Julliard (PS): «Les indignés espagnols pointent du doigt l'échec de la social-démocratie»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bruno Julliard, 30 ans, est adjoint au maire de Paris chargé de la jeunesse, et secrétaire national à l'éducation au sein du parti socialiste. Au printemps 2006, il fut l'une des figures de la mobilisation de la jeunesse contre le Contrat première embauche (CPE). Dans un entretien à Mediapart, il tire, pour le PS, les leçons du mouvement des «indignés» en Espagne.
Que vous inspire le surgissement des «indignés» en Espagne?