Les policiers sont sanctionnés... rarement pour des violences

Par

Face aux accusations d'« impunité policière », le ministère de l'intérieur répond souvent que les policiers sont le corps le plus sanctionné de l'ensemble de la fonction publique. En 2011, 2 969 sanctions disciplinaires ont été prononcées contre des policiers. Mais, selon les travaux d'un sociologue sur l'IGS, moins de 5 % de ces sanctions concernent des cas de violence en service !

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des ONG comme Amnesty International dénoncent depuis des années une impunité policière en France. Dans son rapport de novembre 2011 qui se penche sur « cinq cas de mort aux mains de la police », l'organisation constate à nouveau « l’absence d’enquête effective, même lorsque les faits sont très graves et que l'on dispose d'éléments de preuve ».