Tapie : le CDR se constitue partie civile

Le Consortium de réalisation, la structure chargée de gérer l'héritage du Crédit lyonnais, a confirmé mardi qu'il se constituait partie civile dans le dossier Tapie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Consortium de réalisation, la structure chargée de gérer l'héritage du Crédit lyonnais, a confirmé mardi qu'il se constituait partie civile dans le dossier Tapie. Le CDR aura ainsi accès au dossier et pourrait y trouver matière à dénoncer l'arbitrage de plus en plus contesté rendu en 2008 et octroyant plus de 400 millions d'euros à Bernard Tapie.