La France résiste à la croissance des inégalités, pour l'instant

Par

L'Insee a publié une photographie des revenus et du patrimoine des ménages en 2015. Le système social et la redistribution réduisent l'impact de la crise et permettent à la France de ne pas voir ses inégalités croître. Mais la politique actuelle attaque les fondements de cette dynamique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comme chaque année, l’Insee se penche sur la structure de la richesse de la population française à travers les revenus et les patrimoines. Les dernières données disponibles donnent une image de la situation en 2015 et permettent de mesurer l’impact de la crise financière puis économique sur la situation de la population. Cet impact est loin d’être anodin puisque, en 2015, le niveau de vie médian, celui qui divise en deux la population, s’établit à 20 300 euros par an (1 692 euros par mois). Si ce niveau de vie médian progresse légèrement depuis 2013, il est encore inférieur à celui de 2008.