Le calendrier parlementaire sur la PMA toujours incertain

Par
Initialement censée arriver au Parlement fin 2018, la révision de la loi de bioéthique, qui prévoit l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, est toujours suspendue à un calendrier parlementaire chargé, au grand dam de l'aile gauche de la majorité qui redoute un report après les municipales de 2020.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Initialement censée arriver au Parlement fin 2018, la révision de la loi de bioéthique, qui prévoit l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, est toujours suspendue à un calendrier parlementaire chargé, au grand dam de l'aile gauche de la majorité qui redoute un report après les municipales de 2020.