Avignon, de notre envoyé spécial.   « Grève ensemble plutôt que crève seul(e) », disait une affiche brandie par une intermittente avignonnaise. L'appel lancé aux intermittents en début de semaine par la ministre de la culture, Aurélie Filippetti, à mettre fin au mouvement, n'aura donc pas résonné à proximité du palais des Papes.