Avignon en grève, intermittents en force

Par

La décision de ne pas jouer les spectacles d'ouverture du 68e festival d'Avignon constitue un sérieux coup de semonce pour le gouvernement et la mission de concertation lancée par Manuel Valls.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avignon, de notre envoyé spécial.   « Grève ensemble plutôt que crève seul(e) », disait une affiche brandie par une intermittente avignonnaise. L'appel lancé aux intermittents en début de semaine par la ministre de la culture, Aurélie Filippetti, à mettre fin au mouvement, n'aura donc pas résonné à proximité du palais des Papes.