Attentats: les députés réclament une refonte des services de renseignement

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une idée toute bête, de simple bon sens, mais qui s’apparente à un coup de pied dans la fourmilière : il faut simplifier le mille-feuille administratif que compose la communauté du renseignement française. La commission d’enquête relative « aux moyens mis en œuvre par l’État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015 » rend publiques, ce mardi matin, à l’Assemblée nationale, ses 39 propositions.