Taux de réussite de 77,7% au bac, le "chaos" évité selon Blanquer

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Les casseurs sont à l’ouvrage .

On nous disait depuis des années que le bac  ne valait plus grand chose !On en a maintenant la certitude.Il y a quelques jours les médias faisaient référence à une fraude à ce diplôme ,il nous semble qu’en faisant cela ,c’est une fraude  à grande échelle et  de plus institutionnelle .

 

Ou comment avoir de la réussite aux examens dans le Privé ?

Quand il n'y aura plus que le contrôle continu , ce sera peut être  la norme avec ses conséquences néfastes ?

Un surveillant de l'établissement a été mis en examen. Il assure avoir agit sur les ordre de son employeur.

La fuite est localisée. Elle viendrait du lycée privé huppé  Ozar-Hatorah de Créteil  (  Val-de-Marne ) , selon une information du Parisien

Le cliché , largement diffusé ensuite , avait été pris au sein du lycée privé Ozar-Hatorah – qui accueillait des épreuves du bacoù les sujets étaient censés être gardés dans un coffre jusqu'au jour J.

L'homme aurait avoué avoir partagé à un élève le sujet de géographie ainsi qu'une photo de celui de mathématiques à deux autres étudiants de l'établissement. 

 Ces derniers auraient largement diffusé le cliché. S'il reconnaît sa culpabilité , le surveillant affirme avoir agi à la demande implicite de son employeur , explique son avocat au Parisien.

Le sujet très vite partagé et repartagé

« C'est toute la complexité de ces lycées privés qui organisent le bac et fondent leur réputation sur les résultats , glisse un proche du dossier. Jusqu'où vont-ils pour aider leurs élèves ? » 

Soucieux de voir le taux de réussite de l'établissement atteindre les 100 % comme c'est chaque année le cas , sauf en 2018 , il lui aurait suggéré l'idée

Je n'aime pas du tout la forme de votre commentaire. Il pré-suppose que les lecteurs de mediapart ne savent pas lire, et qu'il faut leur "mâcher" la lecture ! On dirait que vous cherchez à cacher quelque chose : peut-être les conditionnels qui émaillent votre texte ?

"ces derniers AURAIENT largement diffusé le cliché" etc...

je ne défends pas spécialement l'enseignement privé (quoique je connaisse des bons laïcards qui n'hésitent pas, pourvu qu'ils en aient les moyens, à mettre leurs enfants dans une de ces "boites" quand ça tourne vinaigre pour eux).

Vous ne faites pas honneur à la France Insoumise que vous semblez vouloir représenter (?).

Je n'aime pas du tout votre réponse et voici pourquoi :

1 ) Je suis assez grand pour me représenter tout seul  et engage ma personne dans les commentaires que je publie  et personne d'autre  , y compris la France Insoumise ,  sauf lorsque j'évoque des citations de personnes et de mouvements   qui engagent  leur propre responsabilité dans des écrits publiés par ailleurs .

2 ) Vous contestez  que la phrase " Ces derniers auraient largement diffusé le cliché...." soit  exacte ?

Vous n'avez pas lu l'article du Parisien , article pourtant accessible  dans mon texte , article beaucoup plus incisif que  mes extraits  et de mes propres commentaires

            je cite ( extraits de l'article du Parisien )  : 

" Vendredi 21 juin , après l'épreuve de mathématique , F. prend conscience de l'ampleur de la fraude à laquelle il vient de participer. Car les lycéens à qui il a fourni les sujets ont décidé de les partager.   À des amis d'abord.   De fil en aiguille , il se retrouve sur des messageries privées , des forums de lycéens … Un bachelier parisien perquisitionné ces derniers jours assure ainsi au Parisien que « tous les lycéens du 16 eme avaient eu connaissance de ce sujet le matin de l'épreuve. La diffusion a été très rapide "

" Ce vendredi-là, après l'épreuve de mathématique , l'Éducation nationale avait simplement évoqué « des suspicions qui concernent une zone géographique limitée : 3 à 4 établissements en Île-de-France ».

-------------------------------

3 ) Vous tentez  de politiser  ce problème  , en évoquant une formation politique qui aurait mes préférences , cela me regarde et demeure du domaine privé pour le coup  : je ne vois pas en quoi cet argument , utilisé habituellement par certains  médias mainstream , apporte quelque chose  aux faits relatés par le Parisien !

4 )  Je ne vous reproche pas de défendre les établissements  privés  , c'est tout a fait votre droit ,  mais  d'invoquer des arguments hors sol pour défendre une cause ... " indéfendable " .

Le chaos s'est lui !!!

Blanquer préfère tirer les notes au dé à vingt faces plutôt que de perdre la face.

Ce genre de personnage n'a pas le moindre respect de ceux qui travaillent pour lui. Encore un qui n'a pas compris que ce ne sont pas tant les réformes, quelles qu'elles soient, qui génèrent  le bon fonctionnement d'une organisation, mais l'engagement des personnes qui y travaillent. Ses réformes sont donc d'ores et déjà un échec, avant même qu'elles soient en place.

 La France insoumise lance le site « Comment est votre Blanquer ? »

 

La France insoumise lance le site « Comment est votre Blanquer ? »

5 juillet 2019

Les résultats du baccalauréat 2019 ont été annoncés ce matin.

Derrière ceux-ci , des manœuvres peu connues. En effet , alors que les enseignants se mobilisent depuis plusieurs mois pour l’éducation de nos enfants et ont refusé de transmettre les notes des copies qu’ils avaient corrigé , Jean-Michel Blanquer a décidé de passer en force et de rompre l’égalité entre les candidats afin de ne pas perdre la face.

Parce que les lycéens ne doivent pas être utilisés comme une variable d’ajustement.

Et car ce coup de force n’est pas le premier du ministre de l’Éducation nationale , nous lançons un site pour recueillir les témoignages des personnels sur leurs conditions de travail.

Irrégularités dans les jurys , mais aussi manque de moyens , conditions de travail dégradées , écoles insalubres , tous les témoignages sont importants pour faire comprendre au reste de la société les conditions d’enseignement de nos enfants.

Pour apporter votre témoignage ou en consulter, rendez-vous sur le site ou sur la page Facebook.

Pour apporter votre témoignage ou en consulter, rendez-vous sur le site ou sur la page Facebook.

Le site commentestvotreblanquer.fr

La page Facebook

L ayatollah Blanquinounet nous mene au chaos mais est heureux il passe en force magouille il est aux anges...bravo LREM
  • Nouveau
  • 06/07/2019 11:17
  • Par

Le dieu  Blanquer va bien finir son histoire devant les tribunaux: J'ai le contrôle continu à 12 et les épreuves à 8 qu'est ce que je dis par rapport à celui qui n'est jugé que sur son contrôle continu? je la ferme?

Les juges devront trancher devant cette rupture d'égalité devant la formation.

Là on voit le parfait technocrate que ne juge que de l'efficacité facile. Honte aux écoles qui ont formé cet individu!

  • Nouveau
  • 06/07/2019 11:24
  • Par

Le Blanquer va avoir cette fois-ci beaucoup de mal à invisibiliser le chaos.

"Le chaos évité", c'est en effet tout ce que peuvent espérer nos ministres. Un chaos qu'ils auront provoqué. Jusqu'à quand?

C' est quoi le chaos selon Blanquer mmmm!?!

s' il veut dire par là que les apparences sont sauves, alors je suis plutôt d' accord avec lui. 

Pour un sytème dont la fonction première est d' écrémer les futures élites du pays et non d' assurer un enseignement égalitaire, ce couac n' est qu' une péripétie....Les places dont dejà pourvues à Henri 4, Louis le Grand, Sainte Geneviève et tutti quanti....Au fond c' est ça le plus important.......

JM Blanquer est le meilleur ministre de l'EN que nous ayons jamais eu. Très intelligent, pédagogue, très compétent et clair. De bonnes réformes qui, bien entendu, ne peuvent pas plaire à tout le monde. Que 1 % des personnels prennent les élèves (et souvent leurs familles) en otage est scandaleux. C'est la dictature des 1% ! Ca promet si un jour ces gens là étaient au pouvoir ! Continuez Monsieur Blanquer, vous avez les félicitations d'une large majorité de parents d'élèves et de français.

lol

Bravo pour votre ironie!

Ironie?  pas sûr!

  • Nouveau
  • 06/07/2019 12:49
  • Par
C'est sympa la démocratie sous macron, on nie la parole du peuple, on les eborgnent et quand ça marche pas on crée de toute pièces une réalité plus sympathique pour sauver les meubles... On est gouvernés par des incompétents ou des malades mentales. Et les seuls qui ont une chance de leur reprendre le pouvoir sont encore bien pire...

Jean-Michel Blanquer a défendu la solution d'urgence retenue pour "sauver" le bac 2019.

Ah, parce qu'il veut sauver le bac ? Ca ne saute pas aux yeux avec parcours-sup, le contrôle continu et l'évaluation "maison".

 

  • Nouveau
  • 06/07/2019 14:05
  • Par

Le ministre a réaffirmé que "des sanctions" seraient imposées aux enseignants grévistes, sans plus de précisions.

Nous ne sommes plus à une injustice ou une illégalité près!

Tiens Blanquer l inventeur des notes n a meme pas ete foutu d avoir un meilleur taux pitoyable ... ce type est une abomination politique emanation a visee morbide du role de l Etat pour retabir une ploutocratie feodale.
Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale