Polyhandicapé expulsé: un aller-retour à quel prix?

Par
Ardi Vrenezi, le jeune Kosovar polyhandicapé expulsé en mai 2010, est revenu en France le 28 juillet. Très amaigri, très fatigué et présentant une «régression neurologique importante». Son expulsion avait suscité la colère des associations et du personnel soignant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Il va mourir plus vite, en moins bonne condition et avec malheureusement (...) des douleurs qui nécessiteront d'autres médicaments dont je ne sais pas s'ils seront à (sa) disposition. C'est dramatique, inacceptable.» La pédiatre Isabelle Kieffer a de quoi être pessimiste. L'état d'Ardi, jeune Kosovar polyhandicapé expulsé de l'Hexagone en 2010, s'aggrave (voir la vidéo ci-dessous, réalisée par le comité de soutien). Et c'est justement pour remédier à cette situation que l'adolescent vient d'obtenir un visa pour la France. Un retour effectué le 28 juillet dernier, après plus d'un an de bataille.