Grandes ou petites mosquées ? A Bordeaux, la bataille a commencé

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bordeaux, envoyée spéciale. - À la fin du mois de mai, pour la première fois dans Bordeaux (Gironde), faute de place, une prière de rue a eu lieu devant la mosquée du quartier Saint-Michel. Comme dans beaucoup de villes de France, les mosquées et les salles de prière débordent. « Ici, on évite la prière de rue de justesse », admet Fouad Saanadi, président du Conseil régional du culte musulman (CRCM), qui officie à la mosquée El-Houda de la rue Jules-Guesde, la mosquée de l’emblématique Tareq Oubrou.