Après Sangatte, la jungle dans le Calaisis

À l'occasion de la conférence européenne sur l'asile, organisée les 8 et 9 septembre à Paris, un collectif d'associations décrit les conditions dramatiques dans lesquelles vivent les exilés en route vers la Grande-Bretagne. Intitulé La loi des jungles, le rapport incrimine le durcissement des contrôles européens. Six ans après la fermeture de Sangatte, toujours autant d'Afghans et d'Irakiens se retrouvent sur le littoral de la Manche et de la mer du Nord.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Six ans après la fermeture du camp de Sangatte, toujours autant d'exilés se retrouvent sur le littoral de la Manche et de la mer du Nord pour tenter d'aller clandestinement en Grande-Bretagne. Le rapport que vient de publier la Coordination française pour le droit d'asile (CFDA), un collectif d'associations, montre à quel point la situation reste explosive sur les côtes françaises.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal