Thévenoud : le fisc a prélevé d'office son indemnité de député

Par et

Mediapart révèle que l'administration fiscale s'est tournée vers l'Assemblée nationale pour prélever directement le salaire de Thomas Thévenoud lorsqu'il était député. Seul moyen de recouvrer l'impôt que le socialiste, débarqué du gouvernement jeudi, refusait de payer.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour récupérer l’argent que lui devait Thomas Thévenoud, l’administration fiscale a dû aller jusqu’à ponctionner son indemnité de député, directement à la source. D’après des informations obtenues par Mediapart, le fisc a ainsi expédié ces dernières années plusieurs « avis à tiers détenteur » aux services de l’Assemblée nationale afin de recouvrer un montant total avoisinant les 10 000 euros.