Prélèvement à la source: du sur mesure pour Emmanuel Macron

Par

Le prélèvement à la source entrera bien en vigueur au 1er janvier 2019 avec une avance de crédit d’impôt destinée à rassurer le président de la République. Une solution de court terme prouvant que le seul problème qui suspendait la mesure ces derniers jours était le « capital politique » d’Emmanuel Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’accord donné du bout des lèvres au prélèvement de l’impôt sur le revenu à la source a été accompagné de conditions et de modifications qui en disent long sur les raisons qui ont conduit l’Élysée à provoquer cet étonnant psychodrame de dix jours. Le « oui » du président de la République a donc été possible en relevant le montant de l’acompte payé par l’administration dès janvier relativement au crédit d’impôt.