Les Bahamas redoutent "des centaines" de morts après Dorian

Par
L'odeur des corps en décomposition est omniprésente sur l'île de Great Abaco, dans l'archipel Bahamas dévasté par l'ouragan Dorian, où les secouristes qui fouillent les décombres des maisons soufflées par des rafales de vent dépassant 300 km/h craignent que le bilan s'élève à des centaines de morts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MARSH HARBOUR, Bahamas (Reuters) - L'odeur des corps en décomposition est omniprésente sur l'île de Great Abaco, dans l'archipel Bahamas dévasté par l'ouragan Dorian, où les secouristes qui fouillent les décombres des maisons soufflées par des rafales de vent dépassant 300 km/h craignent que le bilan s'élève à des centaines de morts.