Le Pen réfute l'idée d'une hémorragie dans son parti

Par
Marine Le Pen a récusé vendredi l'idée d'une vague de défections au Rassemblement national (ex-Front national) après la série de soutiens apportés par des élus du parti d'extrême droite à Nicolas Dupont-Aignan en vue des européennes de mai 2019.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Marine Le Pen a récusé vendredi l'idée d'une vague de défections au Rassemblement national (ex-Front national) après la série de soutiens apportés par des élus du parti d'extrême droite à Nicolas Dupont-Aignan en vue des européennes de mai 2019.