L'homoparentalité dans les études scientifiques. 3- Des études critiquées pour leur méthodologie

Par

Les quelque 700 études scientifiques consacrées à l'homoparentalité concluent à l'absence de différences fondamentales entre les enfants de familles homoparentales et ceux de familles hétéroparentales. Mais elles sont critiquées pour leurs biais méthodologiques. Ces biais les invalident-elles ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est l'argument principal des opposants à l'homoparentalité : les quelque 700 études scientifiques – qui démontrent qu'il n'y a pas de différences fondamentales entre les enfants de familles homoparentales et ceux de familles hétéroparentales – ne prouveraient rien car elles cumuleraient les biais méthodologiques. Quels sont ces biais ? Invalident-ils les études ? Troisième volet de notre série.