Le mauvais coup du fisc contre Mediapart

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

1 commentaire remarqué par l’auteur·e

Tous les commentaires

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

oui le lien ne fonctionne pas.

aidez-nous!En pleurs

Merci  de le dire  ......!  

HURRY  UP   MDP  ! 

Le lien avec "j'aime l'info" fonctionne parfaitement.

ah vous revoila, ils vous ont laissé sortir, après un tel crachat bileux je suis pas prêt de signer.

VOUS NE REHAUSSEZ PAS LE NIVEAU POLITIQUE EN FRANCE 

ET JE NE VEUX POINT DE CETTE 6e REPUBLIQUE SI ELLE EST A VOTRE IMAGE

 

 JE SUIS MEDIAPART


Si, il fonctionne :-)

C'est ici: https://www.jaimelinfo.fr/mediapart/

Avouez qu'il vous manquait ;-). Moi j'étais plein d'espoir je pensais qu'il allait passer la 7e mais non.


Tête en bas © x Tête en bas © x

Le stock de melonchonine est donc à ce point inépuisable ?

Pas besoin d'une sixième ripoublique

Il suffirait d'une règle constitutionnelle  :

Sauf ceux qui se croient indispensables et irremplaçables, nul ne peut exercer plus d’une fois - en tout - un mandat électoral régional, national ou européen

Tout le reste nous serait alors donné par surcroît

Comme la culture de toutes celles et tous ceux qui apprécient maladivement les ors de la ripoublique n'est pas du type hara-kiri, reste une pétition nationale.

je dépublie

Nous vous tiendrons régulièrement au courant. Effectivement la plateforme J'aime L'info n'affiche pas le nombre de donateurs ou le montant global des dons. Merci

1000 excuses mais ce site ne fonctionne pas!!!!!!!

donnez la procedure pour faire un don SVP

Et si je comprend bien je doit 130€ (SUR 6 ANS)

+++++Clin d'œil

https://www.jaimelinfo.fr/mediapart/

Construisez l’indépendance de Mediapart

Mediapart lance une campagne exceptionnelle de soutien pour réagir au mauvais coup qui nous est porté par le fisc. Au terme d’une sanction absurde et injuste, Mediapart se voit mis en demeure de payer la somme globale de 4,1 millions d’euros !

  • Les revenus de Mediapart proviennent à plus de 95% des abonnements

Donc il faut enfin que Mediapart apprenne, enfin, à gérer cette masse de 110 000 abonnés à coût 0 (zéro) salaire en investissant dans une structure d'intermédiation dirigée par un sociologue de haut rang, c'est à dire approchant de la compétence de Serge Paugam https://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_Paugam

idea idea idea

A bientôt.

Amitié.

 JE SUIS MEDIAPART

Moi aussi et c'est pour ça que je défend le participatif (voir http://blogs.mediapart.fr/blog/vivre-est-un-village/231015/sens-contresens-et-detresse-du-sens)

idea idea idea

A bientôt.

Amitié.

 

Le site me jette! Ca ne fonctionne pas!

une fois dans le site tu fais quoi pour faire un don a mediapart ??????????????????

un abattement fiscal signifie que la somme donnée est déduite de nos revenus imposables, et non pas de la somme des impôts à payer. nuance...

Votre cmmentaire est plutôt contre productif pour le m6r à moins que ce soit le but recherché et que vous soyez un troll...

Je ne suis pas toujours d'accord avec Médiapart mais c'est quand même abuser de comparer Médiapart aux médias détenus par les partrons du CAC40.

Il est question ici d'un vide juridique qu'il convient de combler par la loi ou par une décision de justice et d'obtenir une équité entre les différent supports d'information.

@PIERRE MAGNE

C'est toujours drôle de voir ceux qui servent le pouvoir en place, se faire cocufié !

Si le Front de gauche n'a que des gens comme vous comme militant les résultats obtenus par votre parti ne sont pas étonnant.

Vous confirmez que; Le pire n'est jamais décevant

 

 

Combien d'abonnés sont capables de claquer 50 euros comme çà ?

Interrogeant

Vous m'aviez très bien compris 

Si vous êtes non imposable, le fisc vous rembourse 66% de votre don par chèque... Il en est de même pour les cotisations syndicales!

Et quand Lepen arrivera, qui sera cocu?????????????????????????

Vous avez raison pour ce qui est de l'abattement fiscal. Mais en l'occurence, je crois que même Edwy Plenel se trompe de mot : il ne s'agit pas d'un abattement fiscal de 66% du don, mais bien d'une réduction fiscale de 66% du don.

Voir l'explication sur le site de J'aime l'info :

https://www.jaimelinfo.fr/mcn/page/reduction-fiscale/

Après avoir fait le don, J'aime l'info m'a envoyé le message  suivant :

"J'aime l'info* vous transmettra une attestation à joindre à votre déclaration de revenus afin de bénéficier d’une déduction de 66% du montant du don sur vos impôts."

La bête qui quitte...

si on est déjà abonné, il faut encore et encore s'inscrire sur ce site pour faire un don ?

 

Tout à fait, une info sur la cagnotte qui se remplit mais aussi une rubrique "pourquoi je contribue" seraient bienvenues. 

Après l'abattement des impôts de 66%  50 € coûtent en fait 17€

Après l'abattement des impôts de 66%  50 € coûtent en fait 17€

le Ministre du Budget devrit négocier un rabattement de 66% à MdP et exiger qu'il n'y ait pas don. Le fisc y gagnerait

je ne suis pas reconnue sur le site ou faut-il faire une nouvelle inscription?? Si oui pour quelle raison? merci

Ben comme l'Etat est en train de faire les fonds de tiroirs, j'ai cru entendre que la presse raciste ne recevrait plus un centime de subventions.

Une course contre la montre s'est engagée vivement, de sorte qu'on voit passer toutes sortes de con..., comme une autre méthode de calcul pour l'allocation au handicapé qui en fait lui grignote sa pension de plusieurs euros, passant de 800 € à un chiffre proche du minimum vieillesse, donc encore plus loin que le seuil de pauvreté (950 € ?).

Oui, MEDIAPART fait très certainement peur à ce point ! Ca confirmerait donc cette dérive droitière, avec un VALLS va sans dire.

C'est une idée, puisqu'au final ça revient presque au même, il manquera dans les caisses de l'Etat 66 %, soit 2 640 000 € sur les 4 000 000 €. Qu'il fasse comme pour le tiers payant : direct.

Bonjour, je ne vole rien ni personne et je vais certainement m'asseoir sur les 66% d'abattement, étant détenteur d'un dispositif de défiscalisation qui me coute de l'argent tous les mois tout en me permettant de ne pas payer d'impots sur le revenu.

Je ne raconte pas ma vie mais je contribue à démontrer que l'état ne perdra certainement pas 66% des sommes encaissées.

il faut tout simplement interdire aux partis politiques d 'accéder au(x) pouvoir(s) et à la gestion des biens communs.



 

 

 

"Il ya a quelque chose de pourri au royaume du Danemark" " Hamlet". Il m'est impossible en plus de mon abonnement vu ma condition très précaire de faire un don ! Peut-être fallait-il limiter le nombre de journalistes sans cesse grandissant dans ce concept génial ?? Si Médiapart paie des impôts, les abonnés en paient tout autant ! Dommage que ce journal numérique parte en couilles ! Une erreur de stratégie ???

Pareil pour moi : bien qu'abonnée, je refuse de donner (une fois de plus) mes données à un logiciel et enverrai donc un chèque.



Qui vise ce pierre magne. quand il écrit : "C'est toujours drôle de voir ceux qui servent le pouvoir en place, se faire cocufié !"  ?

Parle-t-il de Médiapart ?

Mais bon, quand on n'est pas fichu de comprendre les règles de base de la grammaire enseignées aux écoliers de primaire... 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Sur ma tablette android ça marche. Mais l'inscription, nécessaire, est, très rationnellement, simplifiée: la première connexion vaut inscription.

Non, pas de crédit d'impôt à la clé !

Avec une QPC !

Très juste ! une aubaine pour Médiapart mais il faut payer immédiatement et survivre en attendant pour garder le cap.

Moi, ça a très bien fonctionné, j'ai fait ma BA. Avec un peu de patience, on y arrive.

lol

ils ont droit à x mois d'abonnement gratuit en fonction de leur don

Dire qu'on a encore près de 2 ans à les supporter! Et qu'après ce sera la "fifille à Pôpa". On est pas sorti de l'auberge!

En général, les bobos gagnent bien leur vie...

De toute façon, ils "n'ont" besoin "que" de 60% de 4.1 millions ce qui fait ramener à chacun des 100000 abonnés : 24€ environ.

PAS FAUX

Oui, vous avez raison, et les impôts indirects sont particulièrement injustes et élevés!

Non PHARAONNE, je crois que vous vous trompez...

Oui je pense qu'il vise MDP. Je n'avais pas remarqué que MDP servait le pouvoir mais bon, je peux me tromper.

Pareil pour moi : a croire que MEDIAPART recherche la difficulte !   Criant

si on est déjà abonné, il faut encore et encore s'inscrire sur ce site pour faire un don ?

Oui ! Sourire

C'est la clique solférinienne qui est responsable...et coupable...totalement ! Tout le reste n'est que fausses arguties dilatoires qui masquent l'intention malveillante : " le fisc ne fait que son boulot, la loi devrait être changée, etc...".

Ne pas vouloir ( sans le dire ) combler un vide juridique préjudiciable à la liberté d'expression est, en soi, très révélateur d'un pouvoir absolument anti-démocratique, de même, par exemple, lorsque l'émission de D. Mermet " Là bas si j'y suis " à été censurée de fait en la supprimant autoritairement de France Inter.

désolé d'être un cancre mais je n'y arrive pas. 

si j'en crois les recommandations vous n'êtes guère suivi !  Médiapart me décoit souvent, je reste pour Laurent Mauduit qui lui sait où il va, quant à Plenel.......

Allons, allons, cher Râleur, ce n'est pas si compliqué que ça... En ce qui me concerne, il a suffi que je retrouve mes identifiants :)

Le fisc ne fait que resecter la loi...

Ah! oui ? Tiens donc !

Peut être trop de donneurs en même temps ? Ce serait la bonne nouvelle  dans cette affaire :)

 

Qui sait selon quels critères ces aides sont calculées ?

Attention à Charlie hebdo..

A vouloir cracher à tout vent sur tout le monde..... Le boomerang revient avec plus ou moins de violence.. Ca commence par le fisc !

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Il a investi tout son pognon dans le parti socialiste???

Non, sûrement pas, car le vent tourne pour elle aussi et son père, et BISMUTH est complètement grillé, par l'élargissement de l'étude de ses dépenses somptuaires de la campagne 2012 en marge de BYGMILLION ! Rigolant Aïe Aïe Aîe, celui-ci aurait gagné à se faire tout petit. Insulter les magistrats n'était décidément pas une bonne idée. Rigolant

Ne soyez pas désolé , pour l'instant Médiapart n' a encore rien à payer, une  proposition de redressement n'est que le premier acte de la procédure. Ils sont un délai pour répondre, puis lorsqu'on  leur demandera de payer, ils pourront réclamer ensuite saisir le tribunal adminsitratif, puis la cours d'appel administrative et enfiçn le conseil d'Etat.

en l'état, rien ne dit que la procédure de recours ne réussira pas, les services de l'administration fiscale, ont assez peu de latitude pour interprêter le loi. c'est le juge qui décidera in fine.

Moi je ne donnerai des sous que quand ils seront vraiment dus pour l'instant, il n'y a pas le feu.

Ca marche. 110000 abonés  x 56 euros / 66% = 4 065 600 d'impots en moins pour 4 000 000.

 Y sont trop cons à Bercy

Si la moyenne est à 100 euros , c'est la bérézina. Pire que la demi pensionpour les veuves!!

Ca marche. 110000 abonés  x 56 euros / 66% = 4 065 600 d'impots en moins pour 4 000 000.

 Y sont trop cons à Bercy

Si la moyenne est à 100 euros , c'est la bérézina. Pire que la demi pensionpour les veuves!!

 

Je vais envoyer 50 euros en chèque.

(Je ne suis pourtant pas inconditionnelle de Médiapart)

Mais, il faut sauver notre liberté

parce que les donateurs ne donnent qu'à MDP, ça n'est pas un bon calcul ! L'état de ne rendra jamais 66% calculez mieux !

Oui,  trop de journalistes nases,  ou dociles...  sourtout vis à vis de M.  FAbois,  le plus nul et méchant sinistre des Affaires  étrangères du monde, de tous les temps !!!

Pourtant,  il n'a rien fait pour sauver ses soldats... 

On sauver Mediapart, mais il faut revenir à l'essentiel : Fabrice, Edwy, Karl,  et quelques autres Hommes !   De vrais Hommes et de vrais journalistes  !!!   resserer autour de l'essentiel...  

Maretine aussi est très compétente,  mais elle a failli sur la Grèce... et sombré dans le populisme bon marché et l'anti-Merkel à bas coût, façon poisonniers Marseillais ...  Dommage.  Elle a du talent,  mais idéologie lorsque tu nous tiens !

 

...la rançon du succès !....

 

non vous avez une réduction d'impôt et non un crédit d'impôt.

si vous n'êtes pas imposable une réduction d'impôt ne vous apporte rien !

si vous êtes non imposable, un crédit d'impôt vous est remboursé mais ce n'est pas le cas pour les dons !

 

Pardon, vous vous trompez. Cet article explique comment toutes les procédures de recours avec l'administration fiscale ont été épuisées. C'est bien une mise en demeure de payer 4,1 millions d'euros qui nous a été adressée il y a quelques jours. Nous allons saisir le tribunal administratif mais cela n'est en rien suspensif de la mise en demeure (30 jours pour payer) adressée par le fisc.

Bien à vous

Je suis non imposable et ma cotisation syndicale m'est remboursée par chèque à hauteur de 66%...

Je suis peut-être dans les bonnes graces du fisc !

 

Nous allons saisir le tribunal administratif mais cela n'est en rien suspensif de la mise en demeure (30 jours pour payer) adressée par le fisc : bien sûr que si, à la condition que vous ayez demandé le sursis de paiement dans votre réclamation contentieuse.

Sauvez Arrêt sur image ? Non, on n'a pas assez de pognon pour sauver à la fois AsI et Mediapart. Donc on laissera crever AsI et on sauvera Mediapart.

j'ai une formule identique;

quand cessera t'on de donner aux politiques le droit de décider quoi que se soit?

Le fisc ne vous remboursera pas 66%, il ne prélèvera aucun impôt sur 66% de la somme versée, ce qui représente peanuts. Les 66% seront net d'impôt, il ne vous seront pas remboursés.

Faut pas rêver. Du calme !

Ou l'inverse

peut-être parce que la direction de Mediapart a ignoré la loi fiscale pendant 5 ans ?

" 50 € coûtent en fait 17€ ". En fait, couterons 17€, avec effet postérieur de déclaration d'impôts 2015 et faite en 2016.

hollandouille roi de la rouerie et ses sbires de Bercy et autres savent bien que faire payer avant avril 2016, date des déclarations d'impôts 2015, pourrait être rédhibitoire pour MDP et Arrêt/images.

Vous etes penible,tous les liens que vs donnez  sont de l extreme droite.

Du vrai. Visage de Valls et tout ce qui suit,meme source,la fachosphere.

Sur ce site,Soral est cite,dt plein d autres bas du front.

Donc vs le faites sciemment,et vs etes aussi un baw du front?

Mais c'est le cas pour les cotisations syndicales, Pharaonne a raison :

Le versement de cotisations syndicales peut vous permettre de bénéficier d'un crédit d'impôt sur le revenu.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1

 " le fisc vous rembourse les 2/3 si vous payez des impôts sur le revenu...", je rectifie : vous remboursera à partir de votre décaration d'impôts établie en avril 2016. En attendant, MDP et ASI devront débourser 4,1 millions pour l'un et 540000 pour le second. Le fisc est gagnant d'ici jusqu'au manque à gagner n'intervenant qu'à partir d'avril 2016 lorsqu'il déduira 66% de votre don actuel à valoir sur le montant déclaré de votre revenu 2015.

Soit mais MDP, par le " parti pris " de F.Arfi et A.Perraud interposés, a tout fait en mars 2015 pour attaquer bassement JL Mélenchon et, par extension, le FDG.

En témoignent les 2694 commentaires dont la plupart était indignés par la malhonnêteté flagrante de A. Perraud soutenu par le staff de MDP qui, à part F.Bonnet, n'a pas moufté.

Que je sache, aucun autre leader politique n'a été autant vilipendé de la sorte sur ce média. Alors, conclure que le 2 poids 2 mesures partisan y est de mise et qu'un anti-mélenchonnisme primaire est à l'oeuvre.....

: https://www.google.com/url?q=http://www.mediapart.fr/journal/france/050315/jean-luc-melenchon-joue-saute-cadavre&sa=U&ved=0CAQQFjAAahUKEwi8t6P-0YHIAhWB3SwKHVP0BBI&client=internal-uds-cse&usg=AFQjCNE3o3gz1qbWmxfW160dYQFLOqndtg

Un peu d'accord avec ce commentaire de Roses Rouges. Il existe encore des possibilités de recours avant d'avoir à payer ce redressement inique (alors que les journaux imprimés vendent aussi depuis longtemps des abonnements en ligne). Il me semble par exemple qu'il est possible de demander un moratoire à travers une procédure de "référé liberté" auprès du tribunal administratif.

Et si vraiment Médiapart devait se déssaisir de ses "petites" économies, il serait sympa de nous en dire un peu plus sur ces projets de développement qui sont envisagés. Je ne refuse pas d'aider, mais j'aimerais savoir à quoi ma participation va servir. De tout coeur avec vous.

 

 Chèque envoyé aujourd 'hui. Il faut compter 8 jours pour qu 'il arrive à Paris.

 

et vous , êtes vous haut des fesses ?

Si un fachot vous dit qu'à midi il est midi , pour vous ce ne sera pas midi ??

pffffffffffffffffffffffffff

baw du front comme tu l'écris si bien oui ....

Cool

quand je vois dans quel pays je vis, à quoi ce pays en est arrivé , je n'ais plus besoin de chercher de fachosphère dans quelque groupuscule "privé"que ce soit ... 


c'est quoi pour toi "fachot" !!!????????

pour moi c'est cela et ceux la surtout sinon nous serions dans une bien meilleure société et surtout beaucoup moins fachot !

This video is no longer available because the YouTube account associated with this video has been terminated.

 

 

 

et donc forcément à tous les niveaux








pays de majorité de grandes gueules égoïstes de fachots "baw" du front ...

pays de cons !

Déçu

Bizarre, j'ai envoyé via "J'aime l'info" une souscription pour arrêts sur image, j'ai reçu un courriel d'accusé de réception. Idem pour Médiapart, pas d'accusé de réception.

Oui mais quand Balkany doit payer des arriérés d'impots Bercy a transigé ...

Oui mais quand Balkany doit payer des arriérés d'impots Bercy a transigé ...

Bien sûr le fisc vous rembourse en 2016 car il s'agit d'opérations effectuées en 2015. Comme vous ne payez qu'en 2016 les impôts sur les revenus 2015. Mais comme il s'agit d'une réduction d'impôt (et je ne crois pas d'un crédit d'impôt), les 66% du don sont déduits de l'impôt que vous aurez éventuellement à payer et non des revenus déclarés

« Toutes les fortunes de France négocient leurs impôts, vous le savez parfaitement »

Henri Guaino/ France 2 / le 3 juin 2013

Conclusion: Médiapart n'est pas membre des "fortunes de France"

Guilvinec,

 Ni MDP ni le forum ne vous appartiennent, à moins que... vous investissiez pour ce journal numérique en difficulté, comme demandé plus haut.

Autrement faites une souscription et demandez à MDP de dépublier les commentaires qui vous gênentClin d'œil

Jsuis ce qu'on appel un gauchiste antifa,mais j'aime bien, mais bien...  les informations critiques, réalistes et objectives que vous qualifiez de bas du front.

Je rejoins Roland.schlachter que j'apprécie beaucoup . Les patrons que je fréquente( par mes mandats ) avec qui je me brouille très souvent, me traitent de pénible, vous n'allaz pas vous y mettre aussi!

Vous ne manifestiez pas avec les bonnets rouges, il y a quelques temps?

Ps: sans jeu de mots,

Je ne suis pas mandaté par la cfdt, qui est très   pénible , elle ! 

 

De quoi je me mele???

3 fois que ce type publie des infs de la fachosphere,d un journaliste de minute pour Valls.

Et je n ai pas besoin de vos "conseils",je n ai jamais signale qui que ce soit pour censure un com.

Et j ai encore moins besoin de vos petits "conseils" stupides pour faire un don.

Ne parlez pas de liberte ,vous,quand je critique avec raison les liens putrides de ce type,vous ruez dans les brancards pour me parler de liberte!!!

Je suis libre de poster les verites qui vs deplaisent,capito?

 

Impossible de faire un don depuis l etranger,pas de chequier car ici ils ne connaissent pas.

Pourquoi n ouvrez vous pas chez playpal,c est rapide et comme ns sommes nombreux a etre coinces par ce site,on verrait enfin monter rapidement la cagnote.

Je lis des mediapartiens raler de ne pouvoir valider des dons de 200,100 euros.

Dommage.

Oui, il faut s'inscrire sur "Jaime L' info".

Comme vous, j'ai buté bêtement en m'obstinant à entrer mon code "Médiapart"..avant de comprendre...

En même temps l'idée que 60% des dons qui rembourseront l'amende est supportée par le fisc, a quelque chose d'ubuesque ...et de sympathique..

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Enfin c'est fait! Ce n'est pas les"twin" qui les gênaient, c'est le prénom! (jaloux)

Excellent ! C'est sans doute cela l'engagement politique !

Et si Soral (qui n'est pas ma tasse de thé) disait aussi des vérités mais que celles-ci dérangeraient voir troubleraient la bien pensance de la pensée unique ! Sauf que le problème c'est qu'elles  n'entrent  pas dans le politiquement correcte admis par la classe dominante ! Elles sont donc considérées toutes abjectes, nauséabondes  ! Mais rejeter par principe ses propos quels  qu'ils soient ne serait-ce pas un aveu de faiblesse de la part de ceux qui les rejettent ? Fautes d'arguments pertinents pour réfuter ces propos la facilité consiste à diaboliser celui qui les tient !

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

 

Clin d'œil

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

 

Clin d'œil merci

 

vérités !!!?????

 

 

Juste un petit calcul pour apporter de l'eau à votre moulin. Nous sommes 100 000 abonnés. Donc si chacun donnait 60 € le fisc serait de 40 € de sa poche, et nous de 20 € . Quant à MDP il recevrait les 4M€ pour combler le trou et le fisc ferait une opération blanche. Sourire

oui, le processus de don n est pas simple et il me semble qu il meriterait d etre plus simple et mieux diffuse , pour que les non abonnes qui aiment Mdpt, puissent aussi participer

un compte paypal, un compte bancaire, une adresse pour envoyer les cheques,une possibilite par Carte de credit...............me semble bienvenus chers dirigeants de Mdpt:))

Il serait sympa aussi que les dons reviennent aux donateurs si Mediapart gagne car l objectif , c est de permettre a mediapart de conserver sa treso pour se developper et pas forcement de la doubler quand ils gagneront, s ils gagnent

Tous les commentaires de ceux qui ont pas percute que MEDIAPART DOIT PAYER MAINTENANT, que le recours N EST PAS SUSPENSIF du paiement des retards et amende, je vous invite a vous ouvrir au monde,  a la lecture, puis a la comprehension de ce qui est ecrit parce que franchement, ca fait peur de voir aussi peu de comprehension pour un article tres tres facile a comprendre.....

Stupide et malveillant:moins d'1 foyer fiscal/2 paye de l'impôt sur le revenu.Idem ,et peut être moins encore,car lectorat populaire,pour les lecteurs MDP.

La carte, on dirait une capture d'écran faite sur Fox News... Clin d'œil

 

 

tres etonne de l absence de sursis

 

utiliser l Article L277

 

Le contribuable qui conteste le bien-fondé ou le montant des impositions mises à sa charge est autorisé, s'il en a expressément formulé la demande dans sa réclamation et précisé le montant ou les bases du dégrèvement auquel il estime avoir droit, à différer le paiement de la partie contestée de ces impositions et des pénalités y afférentes.

 

 

L'exigibilité de la créance et la prescription de l'action en recouvrement sont suspendues jusqu'à ce qu'une décision définitive ait été prise sur la réclamation soit par l'administration, soit par le tribunal compétent.

 

 

Lorsque la réclamation mentionnée au premier alinéa porte sur un montant de droits supérieur à celui fixé par décret, le débiteur doit constituer des garanties portant sur le montant des droits contestés. 

 

 

A défaut de constitution de garanties ou si les garanties offertes sont estimées insuffisantes, le comptable peut prendre des mesures conservatoires pour les impôts contestés.

 

 

Lorsque le comptable a fait procéder à une saisie conservatoire en application du quatrième alinéa, le contribuable peut demander au juge du référé prévu, selon le cas, aux articles L. 279 et L. 279 A, de prononcer la limitation ou l'abandon de cette mesure si elle comporte des conséquences difficilement réparables. Les dispositions des troisième et quatrième alinéas de l'article L. 279 sont applicables à cette procédure, la juridiction d'appel étant, selon le cas, le tribunal administratif ou le tribunal de grande instance.

NOTA : 

Loi n° 2008-1443 du 30 décembre 2008 de finances rectificative pour 2008 article 66 IV : Le présent article s'applique aux demandes de sursis de paiement formulées à compter du 1er juillet 2009.

 

D'où tenez vous cette information? Ce n'est pas votre imprtession subjective qui va faire du lectorat de MDP un électorat populaire:

http://www.alexa.com/siteinfo/mediapart.fr

Regardez en bas de la page. MDP est un journal de classes moyennes, bien évidemment...

Boou ! j'ai peur, ai pas besoin de pseudo, j'habite en Correze, capito?

rassurez moi il n'y a pas d'autre alternative qu'entre la 5ème actuelle et la 6ème sauce magne ?

C'est effrayant, comment font les autres démocraties républicaines ?

j'ai essayé de comprendre la démonstration et j'avoue que je n'y arrive pas : en gros ce doc nous dit que "forcément" FH aurait dû économiser au moins 700.000 euros en 30 ans et que si ça n'apparait pas dans son patrimoine c'est que "forcément" il a triché... oh, la ! impéccable comme démonstration...d'autant que le Monsieur nous dit qu'il ne faut pas compter le patrimoine immobilier (environ 800.000 euros) mais juste les valeurs mobilières....comprends pas pourquoi.....moi par exemple j'ai gagné au moins autant que FH, j'ai divorcé comme lui mais je n'ai que deux enfants...et...j'ai plutôt bien vécu (voyages, restos, fringues etc) et...aujourd'hui je possède en tout en pour tout une maison où j'habite et ce patrimoine immobilier (après déduction des emprunts) vaut moins de 500.000 euros....et zéro en valeurs mobilières.....MERDRE j'ai du tricher sans m'en rendre compte....

alors oui c'est ça ressemble à une belle intox genre sites fachos....

"Mediapart vient de se voir notifier un redressement total de 4,1 millions d’euros pour la période allant de sa création en 2008 à début 2014. Ignorant nos arguments, l’administration fiscale nous applique rétroactivement une TVA discriminatoire pour la presse en ligne, de 19,6 %, puis 20 %, alors qu’elle est de 2,1 % pour toute la presse, quel que soit son support. Contestant la légalité de cette décision, Mediapart va saisir la justice administrative. Mais ce recours n’étant pas suspensif, nous sommes dans l’obligation de payer, ce qui nous prive de nos économies, destinées à développer notre journal et à construire son indépendance".

Comment E Plenel peut-il écrire "Mediapart va saisir la justice administrative" alors que le jugement du TA est intervenu, du moinssi j'ai bien compris et si le jugement publié par un commentateur concerne bien MDP. Si je fais une confusion, il demeure qu'une négociation avec Bercy sera plus utile qu'un recours devant le TA puisque le TA juge en droit et que l'exigibilité de la dette de TVA est difficilement contestable...même si, en équité elle est discutable.

Je ne comprends pas davantage la privation "de nos économies" puisque les provisions constituées par prudence au cas où le fisc réclamerait son dû (différence entre taux réduit de TVA que s'est appliqué MDP et le taux légal applicable à la presse en ligne avant 2014) est une économie qui doit servir indiscutablement à amortir le choc du redressement. 

 

Ben non!

 

 

la diférence c'est que toi tu n'a pas vécu "tous frais payés" mais tu le prenait sur ton salaire ...

et si tu as gagné presqu'autant que lui c'est que tu as aussi du en entuber un bon nombre ...

bénéf = racket "légal"

"charges" patronales" = racket "légal"

moyens de production = racket "légal"

etc.

bien sur c'est le travail de l'employé qui le paye et non le patron qui a lui aussi sa paye en conséquent et ses caisses qu'il se paye ...

 

c'est donc bien sur la part du labeur de "l'employé" que tout ce racket "légal" se fait ...

 

c'est joli d'entretenir tout ça ....


tout ce système de fachots qui répendent cette intox que c'est le patron qui paye les employés ...


les pôvres patrons ...

les pôvres commerçants ...


dans mon travail je calculait les coûts des chantiers et autres ouvrages ...

je connais les marges ...

et pour ce qui est du commerce , nous avons des commerçants et des amis commerçants dans la famille ...

alors là non plus je ne te fais pas un dessin de l'INTOX des fachots ...

 

les fachots c'est comme tout terroristes , ils ne sont pas toujours  , m^mee rarement du coté dont l'INTOX vous le fait croire !!!!!

 

Cool

 

Vous pouvez toujours pétitionner mais de préférence auprès du ministre concerné !

Réclamer son du, comme vous y allez !

Le Fisc n'a pas vocation à taxer à 19,6% la Presse qui rempli la mission d'informer.

Et le moins que l'on puisse dire de cette mission d'intérêt public, c'est que Mediapart y prend toute sa part ! Si MDP ne mérite pas une TVA de 2,1%, je ne vois pas bien quel média pourrait y prétendre.

Vous feriez bien d'aller consulter FREUD, ce charlatan suprême... entre abrutis vous auriez pu avoir une connivence : celle de la démence ! L'ordonnance est gratuite et l'asile pas loin !!!

"Le Monde" est un excellent journal, je crois deviner que vous ne sachiez même pas de quoi on parle !! Bref ! Vous confondez l'intelligence avec l'inintelligence ! Monsieur Jex, comme moi, soyez toujours abonné à Médiapart, j'aime comme vous ce journal. Ma libre pensée est un bien précieux et je l'exercerai surtout avec Médiapart ! J'ai le droit de dire qu'il y a des piges ou des articles plus ou moins remarquables ! Si vous ne pigez pas "la pige" langage journalistique : faut enrichir son vocabulaire !

IL Y A DES MOMENTS, j'ai du mal à comprendre le français ! Mais si l'intention est bonne... faut voir avec les temps qui courent...

  • Nouveau
  • 05/11/2015 08:32
  • Par

Exact...

Quel beau pays que le nôtre en tous cas...

Abonnez    vos  relations d affaire  ....... vous vous rappelez    tous les trois mois  je vous disais  ............. 
           CAMPAGNE DE PARRAINAGE  !!! 

Tous  à  vos   Bases de données  Contact !!!


Soutenez   F P P Action  ! 



Peut être mais ce n'est pas bercy qui juge. Alors ?

Combien de fois la justice française est-elle allée contre les diktats de Bercy ?

Ce qui revient à dire que la justice se voit "suggérer" les décisions finales ?

Quelle surprise ! Je croyais que ce n'était plus le cas depuis l'élection de hollande et la nomination de taubira qui serait une sainte comme tant le disent...

Oui c'est un alibi pour museler la presse indépendante, qui n'est pas aux ordres du pouvoir.

La presse écrite comme les journalistes ont un statut particulièrement privilégié qui font d'eux des caniches de niches fiscales aux ordres. MDP voudrait à la fois bénéficier de tous les avantages de celle-ci (sans avoir les inconvénients de la diffusion) tout en étant un agent de propagande dont les thèses heurtent ponctuellement les pouvoirs en place. Cette position "cul entre deux chaises", dans laquelle il est difficile de savoir qui manipule qui, est fondamentalement malsaine. Une position claire de Médiapart consisterait à refuser toutes aides publiques et privées afin de maintenir  une certaine indépendance.

C'est la voie contraire qu'ont choisi les dirigeants de Médiapart, empruntant les méthodes des optimisateurs fiscaux qu' ils fustigent, par ailleurs, à longueur de colonnes. Lorsque le fisc poursuit un fonctionnaire pour ce genre de délit il ponctionne directement et sans prévenir le salarié en retirant dès le premier jour du mois les sommes dues, majorées du montant de l'amende.

Dites-moi pourquoi, jusquà présent,  il n'en a pas été de même avec Médiapart ?

Le scandale est d'abord là.

Pour le 4 octiobre 1958 Rigolant

Parce qu'une entreprise n'est pas un salariéClin d'œil Il est normal que Mediapart utilise la législation existante en essayant de garder le maximum d'indépendance...
Ce qui n'est pas le cas de l'ensemble de nos médias : presse, radios, chaînes de télévision ayant une contrainte de leurs, actionnaires, de leurs annonceurs (parfois les mêmes) et de l'Etat...(donc influence des lobbys et du politique).
Les médias français étant particulièrement faibles par rapport aux médias d'autres démocraties occidentales en cumulant les contraintes...


Si vous êtes imposables faites des dons déductibles de vos impôts à hauteur de 66%.
Les 2.400.000 dont a besoin Mediapart 60% de 4.100.000 représenteraient un crédit d'impôts de 1.600.000 euros pour ses donateurs ne vous en privez pas moitié sur 2015 moitié sur 2016.... 
Tant pis ces deux années pour vos dons aux organisations politiques et aux différentes associations caritatives que vous pourriez financer....
Médiapart pourra également provisionner une bonne partie du redressement en se dégageant ainsi d'une partie de l'IS qu'il devrait payer sur ses résultats...
Fonctionnement normal d'une entreprise.... tout étant parfaitement légal.... 

Le juge ment ;-).

Erreur, ce ne sont pas les fonctionnaires du ministères qui font les loi...
Vous êtes donc pour la suppression de ce ministère pour le remplacer pas quoi ?

Oui vous avez raison, et Bercy aux mains de la commission Européenne,  mais alors Valls et Hollande ne sont que les commis de service. Les fusibles sacrifiés tous les 5 ans.  

<<<Mediapart, pour sa part, refuse toute subvention publique>>>

C'est ce que je ne comprends pas. Pourquoi ?

Est-ce parce-que Mediapart ne peut y prétendre car "sans papier" ?

Dans la négative, pourquoi ne pas réclamer cette subvention( *) ? Car je ne vois pas en quoi elle porterait atteinte à l'indépendance éditoriale si j'en crois les deux titres cités parmi les plus favorisés que sont Le Figaro et Paris Match ?

Quoi qu'il en soit, dans cette affaire nauséabonde, les ripoux de Bercy jouent sur du velours : vous êtes "sans papier" et c'est le talon d'Achille dont il tirent profit... et revanche. Revanche ? Parce-que vous êtes insuffisamment soumis, et semblez méconnaître la venimosité des mafias de la social démocratie avec laquelle vous avez du mal à couper un cordon ombilical pourtant aujourd'hui infesté de mouches bleues (ce n'est là que mon hypothèse, oubliez-là si elle vous offense).

Une idée saugrenue : et si l'on réclamait la TVA que l'on vous réclame (et pour la même durée) à l'ensemble des titres papier et audiovisuels qui empruntent aussi le net pour la part qu'ils y ont tous ! ? Ça produirait quoi ?

--------------

(*) Elle permettrait dans l'immédiat d' "amortir" et de limiter les dégâts de cette immonde traitrise fiscale.

(**) Il est mille fois plus honorable de percevoir légalement et par voie régulière de l'argent public, plutôt que de servir - comme c'est le cas de 90 % des médias - de courroie de transmission au fléau d'un fatalime politique et économique propre à satisfaire la perpétuation du système Bolloré/Dassaut/Lagardère/Arnault et consorts... des pilleurs de planète et destructeurs de démocratie, entraîneurs en chef du FN, que Bercy sert avec une assiduité sans faille, que ce soit Lagarde, Baroin, Moscovici, Sapin ou encore cette catastrophe ambulante qu'est Macron.

Ouvrez les yeux, en oubliant les bizounours socialisants ou troskysants : ils sont exactement comme les autres et c'est phylogénétique ! Comme Poutine mais en moins malins semble-t-il...

 

C'est le sport favori des riches : la récolte de subventions ! Rigolant

Parce que ces journaux appartiennent à de grands groupes industriels... Le Figaro au groupe Dassault - Libération à Edouard Rothshild, BH Levy, Pierre Bergé, Henri Seydoux. - Paris-Match Lagardère ... 

 http://tempsreel.nouvelobs.com/medias-pouvoirs/20070124.OBS8585/qui-possede-quoi.html#lagardere

 

 

Vous êtes dans l'erreur. La loi n'oblige pas le fisc à recouvrer les sommes qui lui sont dues. Il est en effet seul juge de l'opportunité d'engager des poursuites et ne s'en prive d'ailleurs pas, à tort ou à raison, au profit d'entreprises soutenues par des politiciens locaux notamment. L'octroi de moratoires ou de dégrèvements est chose fréquentes dans des dossiers bien moins évidents que celui de Médiapart où on n'est pas dans l'attente d'une nouvelle législation mais le plus souvent face à un chantage à l'emploi. Autre chose : le fisc, Bercy, l'Administration etc. sont des entités qui n'ont pas de réalité juridique. Quand des poursuites en recouvrement sont engagées, c'est toujours au nom du Ministre en exercice et par délegation ou sub-délégation dudit Ministre. Dans une affaire aussi sensible politiquement, il est en outre impensable que l'autorité délégataire n'ait pas demandé explicitement l'aval du Ministre du Budget [aujourd'hui Christian Eckert qui en a lui même nécessairement référé à son Ministre de tutelle Michel Sapin] avant d'envoyer l'état des sommes à payer qui constitue en quelque sorte la première phase des poursuites.

Le 4 octobre 1958 j'allais avoir 13 ans, autant dire que le référendum ne m'a pas passionné.

Mais une assemblée constituante ce n'est pas un référendum, me semble-t-il ? Un coup d'état serait il posssible aujourd'hui, peut être, et vous voyez qui aux manettes ?

C'est vrai que les politicards combinards de la IVème République sont revenus au pouvoir, avec la complicité de qui, si ce n'est les profiteurs de la Vème République ?

J'ai toujours eu, et j'ai toujours, de l'admiration, du respect, pour le général De Gaulle. Pour Le Président De Gaulle, beaucoup moins.

Tout est à refaire, ce monde politique et économique est complètement pourri !

Je ne suis même pas certain que la "justice" se voit "suggérer". J'ai plutot l'impression que cette vénérable institution a compris depuis longtemps qu'en France, il fallait naviguer dans le sens des vents porteurs :-)).

 

Et toc, bien envoyé!

Ce n'est pas Berçy qui a stoppé le cadeau Sarkozy / Lagade versé à Tapie Tapin.

Bercy n'est pas une forteresse, ce sont les politricards qui décident ce qu'il s'y passe.

..et michel sapin en refère à qui ??? Langue tirée

Sauf quehttp://corto74.blogspot.fr/2013/09/de-lindependance-de-mediapart-et.html

"Sauf que... on s'aperçoit que 5 000 collectivités publiques sont abonnées  à Mediapart pour un montant total proche de 450 000 euros et que au titre de 2011, Médiapart a touché 240 000 euros du fond d'aide au développement des services de presse en ligne non liés à un titre de presse classique. Au total donc, un minimum de près de 700 000 euros d'argent public a été versé à Mediapart, soit près de 10 euros par abonné ! Pas mal, non ? Je ne ferais pas l'affront à Plenel de lui signaler qu'entre autres avantages "publics", Mediapart, comme ses confrères, ne paye que 2,1% de TVA et que lui aussi ainsi que tous ses journalistes bénéficient d'un abattement fiscal automatique et non soumis à quelque justificatif que ce soit de 7650 euros" .

 Dites-moi Monsieur Bonnet si tous les journalistes "partageux" donnaient l'équivalent monétaire de leur abattement fiscal injustifié pour les sans abris, ça ferait de beaux centres d'hébergements n'est-ce pas ?

 

Et, le droit, c'est moi! hollandouille 1er !

+1

D'ailleurs il n'y avait pas une histoire de provisoirement de la part de MDP sur une partie des sommes contestées ? (qui aurait suspendu la provision afin d'améliorer ses comptes ?).

Cependant il faut réaffirmer le besoin impératif d'avoir une presse libre des intérêts des industriels ou financier : c'est ce manque qui mine notre democratie.

Tout à fait. La technique utilisée s'appelle faire passer ses pertes en hors bilan.

Alors sans rancune -moi aussi je verserai mon écot- mais ne nous prenez pas non plus pour des billes.

merci pour cette explication, clair et précise.

Je soutiendrai egalement Mediapart en faisant un don aujourd'hui et j'espère que Bercy fasse un geste plutôt que de contraindre une entreprise en difficulté à payer une somme exhorbitante au motif qu'elle soit en difficulté.

Bonjour,

Nous avons provisionné le différentiel de TVA jusqu'en 2010. A partir de la publication en janvier 2011 du décret dit de 'l'offre composite' présenté par la Direction des Medias et confirmé par l'administration de Bercy comme permettant à la Presse en ligne de bénéficier du taux de TVA de la Presse,Bouche cousueBouche cousue

A bientôt.

Amitié.

Si l'on sait lire et si l'on ne s'arrête pas aux titres, c'est dit très clairement il me semble, que voulez-vous de PLUS ???

 

N'est-il pas possible - eu égard à votre bonne foi - d'obtenir au moins la remise des pénalités ?...

 

 

Excellente idée !! 

Pourquoi ne pas lancer une augmentation de capital de 4 millions ? 

Un journal qui appartiendrait à ses lecteurs et à ses journalistes, ce serait bien, non ?

C'est une argumentation que nous avons longuement développé lors de la procédure de contrôle auprès de l'administration fiscale, mais en final celle ci a maintenu l'intégralité des majorations.

Pourriez-vous mettre la notification de redressements en ligne svp ? Merci

@ Utopart & Sylvainp

Vous écrivez : "Alors pourquoi ne pas avoir des abonnés actionnaires au lieu de simples donateurs ? Quel bel exemple de participatif poussé au bout de sa logique."

et Sylvaimp : "Un journal qui appartiendrait à ses lecteurs et à ses journalistes, ce serait bien, non "

Que voilà de bonnes idées, de bonnes propositions mais est-ce compatible avec le trotsko - balladurisme le plus pur  ?

Pensez - vous que des gourous, moustachus ou pas puissent considérer un lecteur comme quelqu'un qui pense, qui puisse avoir un avis et qui pourrait par exemple :

  • Dire haut et fort qu'il ne faut quand même pas trop le prendre pour un jambon et que la soupe épaisse qu'on lui sert n'est bonne que enfumer  des buses abîmées dans leur veulerie,
  • Dire haut et fort qu'un Trissotin, danseur de claquettes, qui insulte voire diffame les contradicteurs n'a rien à voir avec un journaliste,
  • Dire haut et fort que le journalisme ce n'est que rapporter et non servir une soupe épaisse à des factions politiques ou des communautarismes divers,
  • etc.

Je pense souvent à ce que  Christophe Nick avait dit des troskards après son remarquable ouvrage  :  Ils se voient comme les premiers Chrétiens: ils savent ce qui est juste, ce qui est vrai, ils sont là pour nous guider, ils prendront un jour le pouvoir pour notre bien, pour nous libérer de notre état d’esclave.

Imaginez pour ces gens ce que deviendrait le business si les lecteurs se mettaient à penser et en plus à l'ouvrir ?

Bonjour,

Nous avons provisionné le différentiel de TVA jusqu'en 2010. A partir de la publication en janvier 2011 du décret dit de 'l'offre composite' présenté par la Direction des Medias et confirmé par l'administration de Bercy comme permettant à la Presse en ligne de bénéficier du taux de TVA de la Presse,Bouche cousueBouche cousue

En tant que "comptable d'eau douce" (Brevet d’Enseignement Commercial 2ème degré Option Comptabilité) j'ai, enfin, retrouvé un indispensable langage technique et je suis donc particulièrement désespéré, je le rappelle, de  ne pas avoir accès à : EmbarrasséEmbarrassé

A bientôt.

Amitié.

 

 



Il me semble que Médiapart est une bouffée d'oxygène pour moi qui en avais assez des médias dominants tout ce grand cirque.  D'accord ou pas avec la rédaction, sur un article ou sur les vidéos, tous les commentateurs et les critiqueurs en tout genre ont trouvé, il me semble, un espace de liberté pour pouvoir exprimer leurs opinions ou parfois même leurs humeurs.  Cet espace de liberté est trop rare pour qu'il ne soit perdu ou même entamé par quoique ce soit et par qui que ce soit.  Il me semble également que si la majorité des abonnés ont trouvé la démarche de Médiapart intéressante et innovante, certains ne devraient pas crachés dans la soupe comme ils le font parfois, je veux dire par là, sans objectivité ni arguments qui feraient avancé le débat.  Ils oublient que l'information est une denrée trop rare pour ne la laissée qu'entre des mains avides de pouvoir et de contrôle.

Je suis heureux d'apprendre que Médiapart a une vision de développement en créant d'autres supports indépendants qui ne feront peut-être que grandir.  Pour une plus grande autonomie et une plus grande liberté, je ne peux qu'approuver. 

Enfin, vous en connaissez combien de journaux qui permettent aux lecteurs d'avoir un blog, c'est à dire un espace de liberté supplémentaire pour pouvoir être lu et même parfois édité???  Le Club, également est un bel exemple participatif. 

Alors demander des comptes, c'est bien et normal, mais penser que depuis son clavier d'ordinateur l'on peut gérer, créer, penser à la complexité d'un média pareil, il y a un pas que je franchirai pas.

Il me semble que Médiapart est une bouffée d'oxygène pour moi qui en avais assez des médias dominants tout ce grand cirque.  D'accord ou pas avec la rédaction, sur un article ou sur les vidéos, tous les commentateurs et les critiqueurs en tout genre ont trouvé, il me semble, un espace de liberté pour pouvoir exprimer leurs opinions ou parfois même leurs humeurs.  Cet espace de liberté est trop rare pour qu'il ne soit perdu ou même entamé par quoique ce soit et par qui que ce soit.  Il me semble également que si la majorité des abonnés ont trouvé la démarche de Médiapart intéressante et innovante, certains ne devraient pas crachés dans la soupe comme ils le font parfois, je veux dire par là, sans objectivité ni arguments qui feraient avancé le débat.  Ils oublient que l'information est une denrée trop rare pour ne la laissée qu'entre des mains avides de pouvoir et de contrôle.

Je suis heureux d'apprendre que Médiapart a une vision de développement en créant d'autres supports indépendants qui ne feront peut-être que grandir.  Pour une plus grande autonomie et une plus grande liberté, je ne peux qu'approuver. 

Enfin, vous en connaissez combien de journaux qui permettent aux lecteurs d'avoir un blog, c'est à dire un espace de liberté supplémentaire pour pouvoir être lu et même parfois édité???  Le Club, également est un bel exemple participatif. 

Alors demander des comptes, c'est bien et normal, mais penser que depuis son clavier d'ordinateur l'on peut gérer, créer, penser à la complexité d'un média pareil, il y a un pas que je franchirai pas.

Edwy Plenel : "L’argent que le fisc va nous prendre était destiné à la construire et à la consolider : développer en priorité les contenus de Mediapart, mais aussi, potentiellement, d’autres sites formant un archipel autour du journal initial ; affirmer l’indépendance de notre structure, en organisant la transition vers toute l’équipe des salariés de Mediapart d’un capital aujourd’hui contrôlé par les quatre fondateurs et notre Société des amis."

Faux puisque rine n'est prévu pour améliorer le participatif, ni avec l'aide de Camedia https://static.mediapart.fr/sites/all/libraries/tinymce/jscripts/tiny_mce/plugins/emotions/img/smiley-sealed.gif" alt="Bouche cousue" title="Bouche cousue" />Bouche cousueBouche cousue

A bientôt.

Amitié.

et touchent de confortables subventions de l'Etat... 

Mediapart est-il subventionné ? 

 

Non et il suffit de lire la liste des subventionner pour le savoir . 

Mediapart a inventé l'autosubvention, à savoir conserver des fonds (le différentiel de TVA) qu'il aurait dû légitimement donner à l'Etat. C'est fort ça!! et en plus cela permet de dire à celles et ceux qui vous admirent que vous ne bénéficiez d'aucune subvention.

Si vous voulez comprendre mieux, lisez ce billet:

Mediapart a 7 ans : VÉRITÉ DES COMPTES vs CONTREVÉRITÉS

Nous ne demandons aucune subvention.

Ben non bien sûr ! c'est pas la peine. Lorsqu'on peut se permettre de ne pas payer les impots légaux et réussir à posteriori à faire changer les lois en votre faveur, tendre la main c'est d'un vulgaire !

Et pendant ce temps, le Figaro et d'autres publications aux mains de Dassault bénéficient de la TVA à taux réduit. et de subventions conséquentes.

La région Aquitaine, vient d'accorder une subvention de 900 000 € à Sud-Ouest par son Président PS Alain Rousset, Président des régions. Besoin de la presse pour l'élection régionale ?

Il vaut mieux de nos jours devenir dépendant qu'indépendant.

Ne comptons pas sur l'économie écologique du papier procurée par cette nouvelle presse numérique, ni sur le tout numérique où nous conduit ce gouvernement. Incohérences !

C'est vrai que le fisc est rapide quand il veut, Balkany, Cahuzac apprécient, mais nous minus banquons !


Légalité et Administration Fiscale sont deux choses fort différentes car c'est l'administration qui a le pouvoir ou non de faire des contrôles (ou de laisser faire), de faire les redressements avec une large autonomie quand à l'appréciation du dossier, de mettre ces redressements en recouvrement, de fixer le montant des pénalités, de faire des remises ou abandons et enfin qui a le monopole des poursuites pénales en matière de fiscalité...
Ce qui est un pouvoir exorbitant entre les mains de la haute Administration de Bercy et du politique....faisant de la France une exception en cette matière par rapport aux autres pays de l'UE.


Le candidat Hollande n'avait il pas pris des engagements de réforme en cette matière? 

Comme pour le Sarkothon, un don defiscalisé n'est-il pas une subvention ?

Le débat a eu lieu il y a longtemps.'.on ne va pas y revenir. Nous avons été plusieurs à nous faire mal voir pour avoir cherchê plus loin que les apparences.

Pour moi le debat est clos. Il n'y a pas d'acharnement. @si a payé, d'autres aussi.

MDP est arrivé au bout de ses recours.. 

  • Nouveau
  • 05/11/2015 08:47
  • Par

Bonjour, Activez les liens SVP

    Et ils peuvent compter sur Mr. Bruno Bézard qui n'a pas digéré son audition devant la commission "Cahuzac" !

   Pour rappel, la Vidéo est .

    Et ils font de même avec @SI !

    Mais vous les Elus abonnés (é)(ée)(ées), que faites-vous ?

    Allez-vous faire pression sur le gouvernement ? Pour qu’il fasse cesser cette mascarade !

Limiter à 1 action par abonné ... ce serait une prise de pouvoir?

ps : oups, ceci n'est pas une invective mais juste une question ...

Une action par abonné ; Je suis partant .

idem

Aussi

De combien d'euros ?

Nous n'avons pas tous les mêmes revenus ... il est donc difficile de quantifier (pour moi l'équivalent de 3 mois d'abonnement)

Au plus : 110 000 x 27 = 2 700 000

Au moins : 1 x 27 = 27 Sourire

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Encore un qui n'a rien compris au système dans lequel il évolue. Quand on parle de conservatisme on évite d'être soi-même pris en défaut.

Selon votre raisonnement très limité, il faudrait aussi s'abstenir de voter puisqu'à priori nous n'avons pas les compétences pour diriger un pays. Je ne développerai pas d'avantage ce serait une perte de temps!

Et apparamment mon commentaire se retrouve décalé et hors contexte, curieux.

Vous voulez fagociter Mdp ?

Vous faites un contresens total car vous ne connaissez pas utopart

Bouche cousueBouche cousueBouche cousue

En ce qui me concerne et après avoir constater le refus d'Edwy Plenel absolument indispensable d'un salarié formé par Serge Paugam https://static.mediapart.fr/sites/all/libraries/tinymce/jscripts/tiny_mce/plugins/emotions/img/smiley-sealed.gif" alt="Bouche cousue" title="Bouche cousue" />Bouche cousueBouche cousue

A bientôt.

Amitié.

A priori et sauf argumentation (didactique SVP)  d’Edwy Plenel, je trouve excellente la suggestion d’Utopart.

Peut-on imaginer meilleurs actionnaires que les lecteurs de Médiapart (excepté Bolloré, Drahi, Niel ou Bergé bien sûr) qui avouent quotidiennement leur passion pour ce journal, y compris quand ils n'en partagent pas le point de vue ?

En tout cas, j’en serais !

J’avoue ne pas avoir compris les risques que représenterait un tel actionnariat pour « notre » journal.

C'est ouvrir la porte aux actionnaire millionnaire , et eux ne se contente JAMAIS des contraintes . En quoi le fait d'avoir des lecteurs , actionnaire serait bon pour mdp ? En rien . C'est donc bien une prise de pouvoir . Nous sommes actionnaire de l'etat , et ca nous donne le droit d'agir , au lieu de vouloir s'occuper de la ligne editorail de MDP (mais c'est plus facile d'ennuyer un journal , qu'un gouvernement) , occupons nous de rendre ce pays plus solidaire , plus acceuillant . Virons les bourgeois Vichystes qui nous gouverne , où sont les descendants du conseil de la resistance . Notre gloire engeuller Plenel ... Bravo . Y'a a créer pour sauver notre climat , laissons les journalistes 

jamais de la vie , j'ai dit qu'on avait pas a diriger Mdp mais oui a donner son avis , ce que je fais d'ailleurs avec plaisir, ici meme . Donner son avis n'est pas pareil que choisir une voix sur un sujet ou on y connait rien . Perso j'en ai marre des incompetants, qui parce qu'ils sont des males pensent pouvoir tout faire, même prendre le pouvoir sur une entreprise qu'ils n'ont meme pas créé, auquel il nont pas pris de risque , des truc de bourgeois, prennons des parts dans les entreprises et disons apres que c'est grace a nous qu'elle est là  .

Le vote est un mode de choix ou on est tres tres nombreux a donner son avis , ce qui limite les erreurs de compréhension , avec au préalable des débats , controverses,  permettant de se fabriquer un avis, alors que dans la direction d'une entreprise , les décisions sont souvent à prendre très rapidement , alors qu'un gouvernement compétent doit prévoir le temps long , même très long , qui est propice a une implication de toute la société .

Les actionnaires on le voie tout les jours,  ne sont la que pour soit le fric , soit le pouvoir, surement pas le bien être des salariés ou des clients de l'entreprise . 

Incomprehensible pour moi , desolé .

J'explique sur ce billet les raisons pour lesquelles Plenel a choisi cette solution.

Mediapart a 7 ans : VÉRITÉ DES COMPTES vs CONTREVÉRITÉS 

 

Il a ainsi évité d'avoir à faire appel à des capitaux extérieurs et cela lui a laissé le temps de constituer une cagnotte qui doit lui permettre de payer ses arriérés de TVA.

Il fait appel aux dons pour essayer de puiser le moins possible dans ses réserves. 

Pour notre info 

Une année de salaires de tous les employés de Médiapart, c'est combien ?

Une année de fonctionnement matériel de Médiapart c'est combien ?

Merci 

En 2013

CA HorsTVA                     6 843 746 

Charges exploitation          6 131 914 


Dont Masse salariale         3 196 529 

Charges sociales                1 306 851 

Total coûts salariaux         4 503 380 

Merci

Tout à fait d'accord avec vous, cela dit nous allons tout de même envoyer un chèque de soutien.

NO PASARAN

Bonsoir Seth,

Je faisais partie des " certains " 

MDP a provisionné un temps puis plus du tout...

dans les 9€ il y a eu des " provisions pour risques " puis " provisions pour charges " et " dettes fiscales " 

puis hop...plus rien en 2011 ( de mémoire mais j'ai les copies d'écran des comptes de l'époque ) 

L'abonnement HT avait donc de fait augmenté.

Vieux débat dont on a fait le tour... 

Les pigeons vont financer le business model innovant. L'essentiel étant de poser son cerveau pour bêler avec le troupeau..

Je partage entièrement le point de vue du Père vert Pépère. C'est en toute connaissance de cause que les dirigeants de MDP se sont appliqués un taux de TVA avantageux, applicable à la seule presse écrite. MEDIAPART n'est pas plus que quiconque au-dessus des lois. Un combat pour amener le législateur à adopter une même TVA pour la presse écrite et pour la presse en ligne eut été légitime et pouvait être engagé. De là, à violer la loi fiscale, il y a une marge. MDP peut se scandaliser de la teneur de la loi mais pas de l'application qui lui en est faite.

Billet à lire, commenter et contester éventuellement

MONSIEUR PLENEL, payez et REMERCIEZ LE FISC. 

Doublon

Bonjour,

Offrez vous une boîte aux lettres aux caimans et un site en .io ;) ou .ru :)) ou mieux en .cn :o .

ceci dit corrigez vite le lien que l'on puisse agir.

 

 

Oui, ça me semble facile d'installer votre site par exemple au Luxembourg. D'autres l'ont fait, ce n'est pas très civique mais vu le cas de force majeure, ce serait mieux que de disparaître.

 

MERCI !


    Et il y a aussi tout les Géants du NET, les GAFA's¹ qui eux ne payent rien en rapport à leurs chiffres d'affaires !

    Mais là ni Bercy, ni le Gouvernement leurs réclament quoi que ce soit !

    ¹Google, Apple, Facebook, Amazon

 Et pendant ce temps, un Tapie pourtant condamné à rembourser n'est pas inquiété parce que l'on "oublie" de lui réclamer les centaines de millions payés par le contribuable. Écœurant !

Petit détail "croustillant", Bernard Taie est abonné à Mediapart à titre...gracieux

bug bug bug

A bientôt.

Amitié.

C'est une plaisanterie ?

C'est Bernard Taie d'oreiller ?

Bien sur vous vouliez écrire Tapie,   êtes vous sur de cette info ?

Si c'est sûr, c'est une bombe identique à celles dénoncées par Médiapart. Si c'est pas sûr, pourquoi ne vous a-t'on pas dépublié ? Ce serait une diffamation reprise par la charte, non ?

Dans l'un ou l'autre cas, on (je) n' a pas fini de se poser des questions.

Et MR Balkani....(et bien d'autres),il a bien su négocier ,voire demander de bons conseils pour voir ses dûs fondre comme neige au soleil (du Maroc,où d'ailleurs).Mdp ,même imparfait,a le merite de secPuerto cocotier,c' est indispensable de nos jours.Défendons - le.

Affaire Bettencourt : de simples amendes requises contre l’ex-majordome et cinq journalistes

Jugeant le délit d’atteinte à l’intimité de la vie privée de la milliardaire « caractérisé » pour l’ex-majordome Pascal Bonnefoy, comme pour les journalistes du Point et de Mediapart, Mme Alliot a demandé au tribunal correctionnel « une déclaration de culpabilité » pour les six prévenus, accompagnée d’une amende à la somme peu élevée. « Il ne s’agit pas de mettre en difficulté financière » des organes de presse ou M. Bonnefoy, a-t-elle ajouté.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/enquetes/article/2015/11/04/affaire-bettencourt-de-simples-amendes-requises-contre-l-ex-majordome-et-cinq-journalistes_4803096_1653553.html#uBiDVJGB3FyomWV6.99

Est-ce que le tribunal qui a divulgué le contenu des bandes magnétiques au cours de l'audience peut-être lui aussi poursuivi pour atteinte à la vie privée?

Ça me semblerait logique.

Un tribunal mis en examen ? Ca aurait le mérite d'être original ! Je pense qu'il est prévu qu'il est inattaquable ... 

 

"Je pense qu' "ils" ont décidés de faire taire Mediapart"

Sérieusement ! vous croyez que Médiapart dit tout de l'info qu'elle détient et ne choisit pas ses combats ?  C'est bien mon petit, c'est bien...

Médiapart ne dérange personne, ce n'est qu'un simple instrument de pouvoir dont on ne connaît pas pécisémment les marionnettistes qui s'en disputent les manettes. Il n'est intéressant à lire par ce qu'il révèle de façon incidente et subliminale. Comme tous les autres médias quels qu'ils soit. 

Effectivement, de toute façon vu le point culminant atteint dans le ridicule, le tribunal pourrait s'auto saisir pour divulgation et utilisation des enregistrements ! !

Je suis contre, je pense que vous etes qq qui voulez prendre le controle de ce media comme Bolloré , pourquoi vouloir entrer dans une structure que VOUS n'avez pas créé ? acheter un produit n'est pas y participer , le gerer ou l'inventer , ou vous etes jaloux de ne pas y travailler , mais vos prise de position sur ce sujet et votre lobying me semble suspect . 

Aucune intention de prendre le contrôle.

Même ceux qui créent ont besoin a un certain stade de développement, de financements extérieurs. Plenel s'est fait financer par le fisc (les contribuables ) jusqu'à présent, aujourd'hui il doir rembourser et trouver de nouveaux fonds. Ses abonnés sont légitimes à devenir actionnaires et le soutenir. 

De plus, j'ai bien entendu les propos de Plenel, expliquant que le montage juridique de Mediapart, avec société éditrice, société de rédacteurs et société des amis de Mediapart, permettait de sauvegarder l'indépendance du journal, même si de gros actionnaires finançaient de manière importante le journal. 

Il serait donc fort possible que les abonnés sous une forme juridique adéquate à déterminer, participent au capital sans y jouer un autre rôle que celui d'apporteur de capitaux. 

Mais est-ce dans le businessplan de Plenel. J'en doute, même s'il a chanté sur tous les toits: 

 Ni argent public, ni sponsor privé : seuls nos lecteurs peuvent nous acheter !

Je ne crois pas que l'on puisse affirmer que Mediapart se soit fait financer par les contribuables. Je pense que l'équation n'est pas aussi simple que vous le soutenait. Vous me semblez bien intéressé par les modèles d'affaires capitalistes traditionnels, mais je suis admiratif de ce que Plenel et cie ont réussi avec Mediapart. Je ne trouve pas l'idée très séduisante pour le fonctionnement de Mediapart de reposer sur des capitaux étrangers et de s'endetter,je soutiendrai Mediapart avec un don de 20 € et espère pouvoir trinquer avec eux pour fêter leur victoire et avoir contribuer à faire avancer le schmilblick pour d'autres entreprises innovantes.

Je soutiens la demande de UTOPART de faire un vrai media participatif.

Moi aussi (voir : http://blogs.mediapart.fr/blog/vivre-est-un-village/231015/sens-contresens-et-detresse-du-sens)

thumbs up thumbs up thumbs up

A bientôt.

Amitié.

Le lien fonctionne maintenant.

https://www.jaimelinfo.fr/mediapart/

 

Don effectué sans problème, sauf celui de donner son numéro de carte bancaire, ce qui me pose toujours question, d'autant plus que le site choisi pour cette transaction, ne semble pas "sécurisé" (pas de présence du petit cadenas...), mais à la guerre comme à la guerre ! Clin d'œil

Question à Mediapart (rédaction et autres) : En cas de victoire juridique et donc (normalement) remboursement du fisc français à Mediapart, nous rembourserez-vous ? (aux calendes grecques), par la même voie (ou autres) ou est-ce un don à fond perdu ? Rigolant

Bon, on fait ce qu'on peut pour que cette presse là, vive ! Un acte de "résistance", un de plus...

Une raison de plus d'abattre ce gouvernement particulièrement infâme, le PS et ses sbires (c'est bien parti, vu comment ils agissent...) et surtout cette forme de gouvernement, n'ayant rien à voir avec la démocratie et dont les autres partis politiques (qui vivent de nos dons involontaires, eux !) en présence actuellement, ne feraient pas un meilleur usage, malheureusement.

Principale raison de ma désespérance... mais aussi heureusement, des réflexions qui agitent tant bien que mal le club, une des principales raisons de mon abonnement. Cette bande de doux-dingues amicale, me manquerait trop si elle disparaissait... Bisou

Hello Annie. 

Tu es sûre de ne pas avoir vu de cadenas, car moi je l'ai bien et je suis en HTTPS (S comme sécurisé).

Donc normalement pas d'inquiétude à avoir pour le lessivage eventuel de tes économies. :-)

Je ne suis pas certain qu'en intégrant la charge de la TVA qui n'a pas été provisionnée de 2011 à 2013 inclus, la totalité des dons se traduise par des résultats et de l'IS.

Mediapart a 7 ans : VÉRITÉ DES COMPTES vs CONTREVÉRITÉS 

la tva n est pas une charge

mais ok sur ce point de vue

toutefois moralement ne pas recourrir a une augmantation de capital temporaire ou pas

avec une societe des lecteurs qui prend 5% du capital est une erreur

MDP a terme va gagner

et decide alors de faire quoi de ces dons???

 

La TVA n'est pas une charge, sauf les rappels de TVA, qui sont déductibles soit sur l'exercice au titre duquel ils ont été notifiés (déduction dite "en cascade" sur option du redevable), soit sur l'exercice de mise en recouvrement (droit commun).

Il y a aussi l'étalement de la dette... 

 

Merci pour vos réponses éclairantes

Mais pourriez vous tout  simplement nous rappeler ici qui vous êtes ?

Encore merci

NB. Je suis prêt à doubler mon obole ou ma part si Médiapârt s'engage à ce que tout rédacteur d'un article soit obligé quatre jours après sa publication de commenter les commentaires intelligents  ET utiles - si, si, y'en a  Clin d'œil - avec un nombre de lignes au moins égal à la moitié du nombre de lignes de l'article initial. Et ça fait longtemps que je suggère çà dans un but réellement didactique

arrêt sur images l'explique plus clairement je trouve  :

http://www.arretsurimages.net/breves/2015-11-05/TVA-soutenez-si-et-si-ou-l-Etat-vous-le-rendra-id19430


C'est fait. Notre recours a été rejeté. Je parle de notre recours devant le Tribunal Administratif de Paris, contre les redressements fiscaux dont nous avons fait l'objet, pour nous être appliqués la TVA à 2,1%. Je vous en avais parléici et ici.

La décision de rejet est ici.

Même si nous pouvions nous y attendre, nous voici donc en grand péril.

Depuis la création du site en 2008, et sa reconnaissance officielle comme service de presse en ligne en 2009, nous nous sommes appliqués la TVA sur la presse écrite, à 2,1%. En avertissant le fisc, dans les formes. Le fisc qui, deux ans durant, n'a pas réagi, avant de nous inspecter, et de nous infliger des redressements. Nous les avons contestés, jusque devant le Tribunal Administratif de Paris.

A nos yeux, cette distorsion de traitement, entre presse écrite traditionnelle et jeune presse en ligne, était inéquitable. L’Etat l’a d’ailleurs implicitement reconnu: depuis 2014, le fisc accorde à la presse en ligne le fameux taux réduit de 2,1%. Mais, la loi n'étant pas rétroactive, le fisc nous réclame les arriérés : 540 000 euros. En comptant les intérêts que fait courir le fisc, au taux exorbitant de 4,8% (pour information, ces intérêts représentent 25 000 euros de la somme réclamée).

Nous faisons donc appel. En assortissant cet appel d'une question prioritaire de constitutionnalité (QPC), et d'une question préjudicielle. Je vous livrerai plus tard les détails de cet appel.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Dans l'intervalle, pour ne pas accumuler les intérêts, nous n'allons avoir d'autre choix que de payer. Nous ne sommes pas les seuls. Dans la même posture que nous, quoi qu'en retard de quelques étapes dans l'interminable procédure contentieuse, nos amis et collègues de Mediapart vont payer aussi.

540 000 euros ! Plus de la moitié du chiffre d'affaires d'une année ! Nous en avons provisionné une partie (400 000 euros, nos comptes sont ici), mais pas la totalité.

Donc, sans vous, nous ne pouvons pas payer. D'autant que ce ne sont pas seulement 140 000 euros qui nous manquent.

A supposer que nous les trouvions, quand nous aurons acquitté le redressement, cela veut dire que notre trésorerie sera à sec. Cela veut dire que si survient dans notre précaire existence le moindre incident, ce sera le toboggan vers les emprunts bancaires, financement que nous avons toujours réussi à éviter.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Dans cette situation, nous n'aurions guère d'autre choix que de nous rabattre vers un tout autre modèle économique. Il nous faudrait partir à la chasse aux subventions, voire rechercher des actionnaires extérieurs. Il faut savoir que l'Etat, qui nous a toujours refusé l'égalité fiscale avec la presse papier, peut être par ailleurs très généreux dans l'octroi de subventions. Pour information, on sait qu'un site comme Slate.fr a touché (au minimum, certaines années n'étant pas publiées) 1 171 000 euros, depuis sa création, en aides publiques et de Google. Le double de la somme que le fisc nous réclame.

Nous ne voulions pas de cet argent public, accordé dans une grande opacité, et pour des projets parfois nébuleux. Nous n'en voulons toujours pas.

Nous ne voulions pas de pub. Nous en voulons moins que jamais.

Nous n'avons jamais eu aucun actionnaire extérieur. Nous n'en voulons toujours pas.

Nous n'avons jamais dépendu que de nos abonnés, et de tous ceux qui, sans l'être, nous soutiennent. Nous y croyons plus que jamais : ce modèle est le seul qui garantisse une totale indépendance.

Nous ne voulons dépendre ni des banques, ni des subventions, pour faire face à tous les impondérables qui pourraient survenir, pour investir quand nécessaire (prochainement, par exemple, dans du matériel pour vous proposer des émissions en Haute Définition). Bref, si nous changions de modèle économique, ce ne serait plus le même site.

[...]

Il fallait présenter des garanties bidons, le trésorier n'aurait pu prendre que des mesures conservatoires. Reste le problème des intérêts de retard. Mais vous pouviez les éviter en portant une mention expresse sur chacune de vos déclarations de TVA : argent mis à la poubelle.

Vous vous prenez pour qui ?

Qui va décider quels sont les commentaires intelligents et utiles ??? Avez-vous déjà entendu parler de démocratie ?? Les abonnés qui ne sont pas de votre avis, et/ou, qui sont moins instruits que vous  (peut-être) ont autant que vous le droit de s'exprimer. Dictateur en herbe !

Oui tous les abonnés ont le droit de s'exprimer. Abonnée depuis plusieurs années, je constate un affaiblissement sensible du niveau des commentaires. Je rejoins donc le commentaire de PTETMAI.

La question n'est pas celle du droit de s'exprimer et de la contradiction des points de vue mais du niveau de ces derniers qui, pour la plupart, n'apportent rien au débat.

Doublon

Après lecture du jugement du TA de Paris, je ne vois pas comment la requête pourrait prospérer en appel. La loi fiscale n'étant pas rétrocative, la société Loubiana ne peut contester sérieusement le principe de l'exigibilité de la TVA redressée. Si le TA n'a pas examiné le moyen tiré de l'inconstitutionnalité du taux distinct de TVA envigueur selon que la presse est en ligne ou imprimée, (faute pour l'avocat de l'avoir présenté selon les formes requises, lesquelles devraient être connues d'un professionnel du droit), rien n'est moins sûr que ses chances de prospérer en appel...

 

Je suis contre, je pense que vous etes qq qui voulez prendre le controle de ce media comme Bolloré , pourquoi vouloir entrer dans une structure que VOUS n'avez pas créé ? acheter un produit n'est pas y participer , le gerer ou l'inventer , ou vous etes jaloux de ne pas y travailler , mais vos prise de position sur ce sujet et votre lobying me semble suspect . 

*****

Un grand merci pour tous tes efforts et pour toute ta science "jeanpaulhéopathique"

rock on!rock on!rock on!

L’homéopathie au service de Médiapart

23 juin 2015 |  Par Jean-Paul Bourgès

 

Je rentre chez moi ce vendredi 26, à un peu plus de 19 h et j'apprends alors ce qui s'est passé aujourd'hui.

J'ai d'abord eu envie de fermer désormais ce billet aux commentaires et de ne rien écrire ce soir. Et puis je revenais d'avoir fait travailler un jeune Bangladais, chassé de son pays parce qu'il est hindou en pays très majoritairement musulman et donc sans avenir là-bas.

Alors je vais poursuivre ici, car rien de ce qui exclut les décisions inexpliquées ne doit être considéré comme négligeable.

Dans une réponse, fort courtoise, à l’un de mes commentaires, Edwy PLENEL m’invitait, début juin, à laisser ses deux journalistes en charge du Club, Sabrina KASSA et Bruno DOGUET, disposer du temps nécessaire pour se faire connaître et il concluait par : «Merci de votre compréhension ». Pour ceux qui ne lisent pas tous les billets des uns et des autres avec une grande régularité, cet échange découlait d’une forte montée d’adrénaline d’un certain nombre de membres du Club, dont j’étais, à la suite de coupures étranges nous ayant fait douter du sens du mot « modération ».

N’ayant pour habitude, ni de « monter aux rideaux trop vite » (Mon poids me rend cet exercice difficile), ni de manquer de suite dans les idées, il m’était apparu que laisser passer le solstice d’été serait bien adapté à ce brutal « coup de chaud ». Pour commencer j’avais écrit par la messagerie privée aux deux journalistes, qui m’ont d’ailleurs répondu. Sans révéler nos échanges, il s’agissait bien d’un petit début de dialogue, fort éloigné d’un état d’esprit d’invective qui n’est pas dans ma nature.

Ceux qui me connaissent savent, par ailleurs, que m’enrégimenter dans un groupe ou me soumettre à un gourou est un exercice voué à l’échec et c’est donc avec mon habituelle indépendance d’esprit qu’une fois de plus je reprends la plume au sujet de la liberté d’expression dans le cadre du Club-Médiapart.

 Je ne mettrai la main au portefeuille que lorsque le dialogue sur le fonctionnement de la modération sera lancé.

Propos totalement judicieux. 

Merci

Oui, Jean Paul. Ce n'est pas à nous de permettre une solution de gestion d'un choix  fait en toute conscience par les dirigeants de MDP . Nous ne sommes pas participants (Sauf à fournir des textes à titre gracieux) mais abonnés, Médiapart n'a qu'à augmenter l'abonnement avec tous les risques que cela comporte. Rue89 a fait aussi l'appel à la mendicité car il n'avait pas les moyens des promesses faites à leur création, ça n'a pas marché.

Entièrement d'accord avec ton propos Jean-Paul, que je soutiens, sauf que je ne veux pas voir Mediapart disparaître dans l'immédiat, car alors ce que tu défends (le participatif des lecteurs et le club) serait vain. J'ai donc immédiatement apporté mon obole, à la mesure de mes moyens, comme acte de résistance. Car là, il s'agit bien d'une guerre, qui est menée par une oligarchie contre les citoyens. Faire taire à tout prix !

...Rue89 a fait aussi l'appel à la mendicité car il n'avait pas les moyens des promesses faites à leur création, ça n'a pas marché...

Mais voir Rue89 repris par le Nouvel Obs, ne me réjouit pas ! C'est un échec, qui lui par contre, réjouit fortement l'oligarchie, qui de ce fait est... Gagnante !

Ce sont pourtant deux sujets totalement distincts.

Je me sens un peu gênée que Médiapart demande à plus pauvres que lui de gérer ses manques. Sur le fil j'ai pu lire des témoignages assez poignants de personnes ayant visiblement très peu de moyens, prêtes à se priver un peu plus pour, au final, sauvergarder des salaires et des revenus qui n'ont, sans aucun doute, rien à voir avec le SMIC. Je ne trouve pas le procédé très élégant. Pour conserver une presse indépendante ? Peut-être mais est-elle autonome ?

  • Nouveau
  • 05/11/2015 09:02
  • Par

On pas contribuer avec un chèque directement?

Bien plus compliqué : dépouillement de milliers d'enveloppes, remise des chèques, et envoi du reçu pour déduction fiscale. Par virement (je viens de le faire), toute l'opération est automatique.

  • Nouveau
  • 05/11/2015 09:03
  • Par

Je viens de contribuer et espère être en nombreuse compagnie.

Longue vie à Mediapart ... malgré ses imperfections.

C'est vilain de vous en prendre à moi! Clin d'œil

Chère PARIGOTTE, 

Cela se discute... Connaissez-vous cette belle apostrophe :

"NE VOUS TRACASSEZ PAS, LA PERFECTION ME SUFFIT !"   ?    Rigolant

 

Personne n'a lu ça ? Dommage... M'étonne pas   Langue tirée

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Vous avez le droit de lancer une souscription pour payer une amende ? 

Il m'avait semblé comprendre (cas Sarkozy) que c'était interdit

Sinon, c'est OK bien sûr ! 

 

Ce n'est pas pour payer une dette mais pour soutenir un journal, nuance! Clin d'œil

Le journal peut très bien payer son amende et lancer une souscription pour reconstituer sa trésorerie sans liaison avec l'amende. Le journal est une personne morale alors que sarko était une personne physique.

C'est fait ! 

J'ai l'impression que l'air est plus léger !  Sourire

 

où avez-vous vu que c'est une amende?

 

Un petit ajout à ce que je dis ailleurs: il y a des décessies - trois environ - que je n'ai aucune confiance réelle en aucun de nos gouvernements. Pour une raison simple: je considère que leur radinisme vis-à-vis de la Justice est la preuve de leur volonté très médiocre de risquer de se voir poursuivis pour leurs illégalités, et comme tous en commettent, exprès ou pas...

Ca s'ajoute à la mauvaise volonté simultanée de réécrire enfin les codes de lois pour les rendre à la fois applicables et non contradictoires.

.....Merci  ! 

Je l'ai bien entendu comme cela en faisant mon propre don. Je ne participe pas à payer l'amende au fisc, mais participe bien à constituer un fond de trésorerie. QUE LE FISC DOIVENT EN REMBOURSER UNE PARTIE, me semble ironique et dénonce par la même, l'absurdité de ce système. Système qui m'a tant choqué, lors du Sarkothon, en autres...

D'autant plus qu'il ne s'agit même pas d'une amende. Autant pour moi...

Une TVA payée à l'Etat est remboursée si la TVA des factures clients ne compense pas.

 Donc quel est le problème ?

Vous vous tompez de sens !

Si TVA clients > TVA fournisseurs => on doit payer le différentiel

Dans le cas contraire, on a la possibilité de se faire rembourser la TVA le différentiel.

L'entreprise n'est qu'un percepteur et c'est le consommateur final qui paie la TVA.

J'espère que MdP a plus de rentrées clients (nous) que de sortie fournisseurs.

Dans le cas qui nous occupe MdP a cru bon de nous facturer la TVA à 2.7 % alors qu'il aurait du nous la facturer 20%. Mais comme nous sommes ici presque que des particuliers, la différence est allée dans la poche de MdP.

Au fait, si je suis une entreprise, Mediapart emet une facture (obligé) quel est le taux de TVA inscrit en bas ?

Bien ....! Félicitation 

Vous avez oublié "grossier et sexiste"...

J'allais l'ajouter !