Le mystérieux parachute de Florence Parly, licenciée d'Air France

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La ministre des armées, Florence Parly, s’y est prise à deux fois pour transmettre les renseignements que la loi lui fait obligation de donner à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Mal lui en a pris, car la voici deux fois placée sous le feu des critiques.