Pour Benoît Hamon, le PS doit «incarner l'opposition auprès de ceux qui protestent»

Par

Le conseil national, qui s'est réuni, samedi 6 décembre, pour élire la nouvelle direction du parti socialiste, où ne figure aucun partisan de Ségolène Royal, l'eurodéputé Benoît Hamon a été choisi comme porte-parole de Martine Aubry. Entretien avec le leader de l'aile gauche du PS, qui analyse l'état du parti, continue à pourfendre le "royalisme" et évoque sa vision de l'avenir. Lire aussi:

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rien n'est jamais sûr au parti socialiste. Mais à quelques heures du premier conseil national du PS depuis que Martine Aubry en a pris la tête, Benoît Hamon et ses amis avaient toutes les chances de bien figurer dans le nouvel organigramme de la direction socialiste. De fait, ils ne l'ont pas laissé passer.