Parent A, parent B: la droite part en live sur le mariage pour tous

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Pour régler quelques dizaines de milliers de cas, le gouvernement, sans aucune concertation, est en train de rayer du code civil le terme de père et de mère pour le remplacer par parent A et parent B », répète Jean-François Copé. C’est l’argument médiatique favori des opposants au mariage pour tous. À les croire, le texte de loi entraînerait la disparition des termes « père » et « mère » du code civil et des documents administratifs.