Vaccins: la désolation des élus locaux

Par

Maires ou présidents de conseils départementaux dans des territoires durement touchés par l’épidémie, quatre élus analysent l’échec de la stratégie vaccinale du gouvernement. L’État doit décentraliser pour accélérer, demandent-ils. Ils espèrent avoir été entendus par le président Emmanuel Macron qui a promis une prochaine accélération des procédures.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis leur bureau de maire ou de président de conseil départemental, ils observent, un peu désabusés, les débuts laborieux de la campagne de vaccination. En Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel a pourtant eu le privilège d’en accueillir l’inauguration : le 27 décembre dernier, c’est au sein de l’unité de soins de longue durée de l’hôpital René-Muret de Sevran qu’ont été inoculés les premiers vaccins.