L’affaire couve depuis cinq ans et demi dans les bureaux de la police judiciaire de Versailles. Pour ne pas dire dans ses armoires. Depuis 2007, des élus et des fonctionnaires témoignent des pratiques irrégulières de plusieurs maires de l’Essonne. Tout y passe : manœuvres sur des permis de construire, pots-de-vin à tous les étages, marchés truqués, et surtout ces faveurs qui entretiennent l’amitié. À Vigneux, c’est le cadeau d’un 4×4 au maire UMP par un mystérieux donateur. À Montgeron, les vacances du maire divers gauche prises en commun avec l’architecte qui a obtenu – sur concours – la majorité des bâtiments publics de la ville. Malgré des auditions en cascade, les policiers n'ont pas osé, ou pas pu, franchir la porte des mairies, ni questionner les mis en cause. C'est que l'enquête pourrait dangereusement s’élargir au département.