Manifestation à Calais, un général de corps d’armée à la retraite parmi les interpellés

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les mouvements d’extrême droite hostiles aux réfugiés se sont trouvés un nouveau porte-drapeau et non des moindres, samedi, à Calais. Le général en retraite Christian Piquemal, ancien chef de la légion étrangère, ancien président de l’Union nationale des parachutistes (UNP), a été embarqué sans ménagement par une escouade de CRS, non loin de la gare de Calais, après sa prise de parole.