Limiter les niches fiscales, mais pas les services à la personne

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le débat est ouvert sur la limitation des niches fiscales, assume mercredi le gouvernement, à l'heure où l'équité fiscale apparaît en tête du grand débat national, mais toucher aux crédits pour services à la personne n'est pas à l'ordre du jour.