En Essonne, l’immobilier est une discipline qui se joue en secret. À l’abri des regards, à l’insu des conseils municipaux, des pactes sont passés entre élus, intermédiaires et promoteurs. Selon un document obtenu par Mediapart, le groupe immobilier Icade, filiale de la Caisse des dépôts, s’est engagé par écrit en 2006 à payer deux millions d’euros à des intermédiaires liés à la municipalité UMP de Vigneux-sur-Seine, pour obtenir les terrains d’un stade communal. C’était, de l’aveu même d’un acteur du deal, « la prime de match à payer ».