Le rythme des réformes mobilise la majorité, agace l'opposition

Par
Justice, SNCF, institutions, formation professionnelle, logement : Emmanuel Macron n'entend pas ralentir le rythme des réformes, sans trop d'égards pour un Parlement surchargé, là où la droite ne dit voir qu'une stérile agitation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Justice, SNCF, institutions, formation professionnelle, logement : Emmanuel Macron n'entend pas ralentir le rythme des réformes, sans trop d'égards pour un Parlement surchargé, là où la droite ne dit voir qu'une stérile agitation.