Griveaux ne croit pas au "caractère déceptif" du grand débat

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a déclaré mercredi ne pas croire au "caractère déceptif" du grand débat national organisé en réponse à la crise des "Gilets jaunes", tout en reconnaissant que toutes les recommandations ne pourraient effectivement pas être mises en oeuvre.