Philippe fixe des conditions à un rapatriement des djihadistes

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Edouard Philippe a conditionné mercredi un hypothétique rapatriement en France des djihadistes français détenus par les forces kurdes dans le nord-est de la Syrie à une modification de l'équilibre des forces sur le terrain qui provoquerait la fuite et l'éparpillement de ces combattants.