Jean-Vincent Placé sera jugé le 11 juillet

Par
L'ancien secrétaire d'Etat Jean-Vincent Placé, poursuivi pour outrage à personne dépositaire de l'autorité publique, insultes racistes, violence en état d'ébriété, sera jugé le 11 juillet en citation directe, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'ancien secrétaire d'Etat Jean-Vincent Placé, poursuivi pour outrage à personne dépositaire de l'autorité publique, insultes racistes, violence en état d'ébriété, sera jugé le 11 juillet en citation directe, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.