Georges Molinié, président de Paris 4 : « Le mouvement se radicalise »

Par
Alors que la grève à Paris 4 vient d'être reconduite en Assemblée générale, le président de l'université accuse le gouvernement d'avoir mis les universités « dans un état catastrophique ». Interview.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.