Sarkozy : «Ma place ne pourra plus être la même»

Par

Battu dimanche soir, Nicolas Sarkozy a reconnu la défaite, dont il « porte toute la responsabilité ». Il a annoncé qu'« après 35 ans de mandats politiques », il allait « redevenir un Français parmi les Français » avec un « engagement dans la vie de (son) pays désormais différent ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En 2007, il avait préparé deux discours. En 2012, il n'a rédigé qu'une déclaration. C'est rapidement après 20 heures que Nicolas Sarkozy s'est exprimé, à la tribune de la Mutualité, à Paris. « Je porte toute la responsabilité de cette défaite, a-t-il expliqué, reconnaissant les résultats du second tour (48 % contre 52 % selon les premières estimations). Je me suis battu sur la valeur de responsabilité et je ne suis pas un homme qui n’assume pas ses responsabilités. Je suis le président, j’étais le chef et quand il y a une defaite, c’est le numéro un qui porte la responsabilté. Je veux en tirer toutes les conséquences. »