Enfants français en Syrie: Des grands-parents saisissent la CEDH

Par
Les grands-parents de deux jeunes enfants français de djihadistes, blessés en Syrie, ont saisi lundi la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) dans le but de faire condamner la France pour refus de les rapatrier, ont annoncé leurs avocats.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les grands-parents de deux jeunes enfants français de djihadistes, blessés en Syrie, ont saisi lundi la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) dans le but de faire condamner la France pour refus de les rapatrier, ont annoncé leurs avocats.