Sciences-Po Grenoble: «Un crash-test du débat public pour 2022»

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

Quand aux auteurs de l'affichage des noms des deux professeurs, ne nous laissons pas aller à la facilité, mais rappelons-nous, à titre de comparaison peut-être éclairante, qui furent les véritables incendiaires du Reichstag et qui furent les accusés.

La capacité de manipulation de certains dépasse souvent ce qu'est l'imaginable pour la plupart d'entre nous. 

Triste époque...

Partout la réaction avance. 

les fafs de mediapart ont disparu....rien  à dire ?

  • Nouveau
  • 07/05/2021 13:22
  • Par

rien d'étonnant à l'impunité dont bénéficierait ce journaliste de Cnew sachant qu'il aurait été invité par le service communication de l'Elysée . L'était il en tant que "journaliste"?

Cette interview est édifiante, car à moins d'être pointilleux ou partisan ce qui s'est passé n'est plus à l'agenda des médias. Sauf que la menace sur cette femme est bien réelle. 

Ce prof a t il été viré ?  C'est une honte qu'il enseigne car il dénigre cette langue et son peuple (les Allemands). En fait ce type et les trublions autour forment la cinquième colonne, la cagoule d'avant d'avant-guerre. Ou ce sont ceux qui ont armé la main de Raoul Vilain, ou de l'assassin d'Isaac Rabin en 95. Donc il faut prendre leur menaces très au sérieux. 

Maintenant si on pouvait éviter une guerre pour renvoyer ces pourritures dans les poubelles de l'histoire je suis preneur. Faut il petitionner auprès du CSA pour faire taire cette tribune.

Au moins s'il y a une raison d'apprécier Bernard Tapie c'est que lui, a déjà cassé la gueule à Pascal Praud, faudrait pas le faire mais juste le lui rappeler. 

Merci à Mediapart pour faire de la publicité médiatique et proteger cette personne. 

Et à notre niveau essayons de ne pas être radical mais cherchons le consensus, la recherche d'un accord dans nos rapports avec les autres, tout en exprimant les limites au au-delà desquelles aucun accord n'est possible. La poésie et l'utopie  sont des armes imparables contre la haine. 

Cnews et Bfm sont un peu les points noirs du visage de la France on devrait faire une cagnotte et leur envoyer les notres comme jadis Sandrine Bonnaire avec Voici.

Quand cette responsable de labo d'études Pact parle de cas d'école qui sera probablement étudié dans les écoles de journalisme, puisse-t-elle dire vrai. Car l'emballement médiatique hallucinant autour de cette histoire fortement polémique est en effet fort éclairante des pratiques de ceux que je nomme républicanistes, pour faire référence au trop fameux Printemps Républicain et ses trolls habituels qui montent en mayonnaise bien moisie un peu trop systématiquement tout ce qui a trait, de près ou de loin, avec les études intersectionnelles et tout particulièrement autour de leur obsession, l'islam. Et ces gens qui se réfugient fallacieusement derrière une défense de la laïcité fantasmée et punitive, bien loi de l'esprit de la loi de 1905, s'entendent fort bien à manipuler les médias, en victimisant contre toute vérité factuelle des personnes dont on s'aperçoit, ensuite, comme on l'a vu à Trappes également, qu'elles sont également des personnalités militantes sinon d'extrême droite, du moins avec des engagements plus que réactionnaires. Il n'est donc pas étonnant qu'ils se soient emparés de la situation de l'IEP de Grenoble, qui était, jeu de mots non innocent, du pain béni pour eux en raison de leur positionnement fortement identitaire.

Merci madame

Pour votre courage, pour votre intelligence engagée avec d'autres au service de la science, au service du plus grand nombre.

"il fait l'éloge du christ".........

 Sympa ce prof, enseignant chercheur.....la composante religieuse et raciste de la fachosphére ?

Les fachos en roue libre, vive la république.....

La crapule pascal praud devrait être en taule !

Ainsi donc un prof allemand qui dit être « nazi par ses gènes » et « islamophobe récidiviste » et qui s’en prend à une religion et ses adeptes tout en défendant celle du « Christ » en violation de la laïcité se retrouve du jour au le demain sur le plateau tv de Cnews. Il s’agit de l’émission d’un animateur névrosé M. Praud ancien médiocre commentateur sportif qui lui donne la parole parce qu’il aurait été critiqué par des étudiants et traité d’islamophobe et dont le nom a été affiché par on ne sait toujours pas qui. Malgré ses provocations cet enseignant a donc été aussitôt invité pour continuer sa propagande sans contradicteur comme cela avait été le cas du prof de philo de Trappes qui critiquait soudainement cette ville où il enseignait depuis 20 ans. Mme Anne-Laure Amilhat-Szary chercheuse au CNRS a été nommément mise en cause et son nom jeté en pâture à la vindicte des réseaux extrémistes identitaires, soutiens de cette émission pro RN et où le discours populiste domine et ne souffre d’aucune contradiction. Apparemment et étrangement sans réaction des pouvoirs publics, de la ministre des universités ou du CSA même si dernièrement cette instance a condamné Cnews à 200000€ d’amendes pour des propos excessifs de Zemmour reprochant à la chaîne de ne pas les avoir modérés. 
Or, ne n’est pas la première fois que l’animateur de « l’heure des pros » s’en prend impunément à des personnalités sans que celles-ci soient présentes pour se défendre. Il le fait dès qu’il est contrarié soit contre des politiques, ou des journalistes, ou des sociologues, ou mêmes des comédiens, ...etc. Et à chaque fois il est relayé par la fachosphère médiatique comme Sud Radio, la revue raciste VA, le site extrémiste Causeur, Marianne, ...etc. Mais surtout par les réseaux sociaux identitaires racistes et haineux qui harcèlent les personnes ciblées par Praud comme tout récemment un directeur de FR3 régionale dont il a donné son nom à l’antenne (voir article ci-dessous). M. Praud venait en défense d’une des complices de son émission toujours invitée Mme d’Ornellas de VA. On se rappelle que cette revue, financée par un patron libanais dont on dit qu’il serait un marchand d’armes, avait publié des caricatures racistes représentant la députée Mme Obono en esclave noire, nue et enchaînée. Nonobstant, cette journaliste de VA continue à parader sur Cnews et son directeur M. Lejeune suspendu par LCI est toujours à l’antenne sur BFM ou sur C8.     

Voici ci-dessous un article qui relate cette récente affaire de FR3 mettant en cause Praud et ses attaques contre des personnes qu’il cible et nomme dans son émission diffusée matin et soir. Jusqu’à quand va-t-il rester impuni et continuer à s’acharner sur des personnes sans défense ni droit de réponse en violation de la loi ? Il le fait systématiquement contre les citoyens musulmans accusés de tous les maux et jamais représentés dams son émission et malheureusement très mal défendus par un Cfcm inexistant toujours empêtré dans ses querelles internes. 

Extraits de l’article en lien ci-dessous :

« CNews : "Ça suffit !"

Une seconde réaction est à l'étude : elle vise directement les propos tenus à plusieurs reprises dans l'émission de Pascal Praud sur CNews, qui a fait du journaliste une cible.

[Mise à jour : cette idée a été abandonnée, a indiqué France Télévisions le jeudi 6 mai]

"On étudie avec le service juridique la possibilité de porter plainte pour diffamation contre Pascal Praud, pour ses appels à la vindicte populaire. Parce que tout vient de là : si les gens en arrivent à m'écrire, c'est à cause des fausses informations et du climat qu'instaure cette émission, qui est terrible. Ce n'est pas la première fois qu'il s'attaque à France Télévisions. A un moment, il faut dire : ça suffit. Une chaîne d'opinion, cela ne veut pas dire jeter en pâture les personnes, les invectiver, les insulter."

[mise à jour 7 mai] Et contrairement à ce qui a été dit à l'antenne, "ils n'ont pas pas essayé de me joindre au téléphone", a indiqué Jean-Jacques Basier. Un mensonge reconnu par Pascal Praud à un journaliste de Libération, jeudi 6 mai.

L'affaire a été reprise par d'autres médias sur ce même registre (Le PointMarianne) et a largement été partagée dans les rangs du Rassemblement national et des militants de l'extrême droite. »

-Menaces de mort contre son directeur Centre-Val de Loire france 3

https://www.larep.fr/orleans-45000/actualites/menaces-de-mort-contre-son-directeur-centre-val-de-loire-france-3-va-riposter_13949448/

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous