A Lyon, Collomb se déchaîne contre les « khmers verts »

Par

L'écologiste Philippe Meirieu se présente avec le soutien du PS national mais se heurte à l'opposition du maire, Gérard Collomb, qui fait campagne pour son propre poulain, Thierry Braillard. Au risque de plomber les chances de la gauche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au fil de son porte-à-porte, Thierry Braillard dégaine la même formule, paillasson après paillasson : « Bonjour, je suis le candidat de François Hollande soutenu par Gérard Collomb » (le maire socialiste de Lyon). Son bulletin porte le logo du PS avec le poing, la rose et la mention : « Majorité présidentielle ». En lice sur la première circonscription de Lyon, cet adjoint aux sports de Gérard Collomb a tout du candidat investi par le PS. Sauf l’investiture.