Battu, Lhomme poursuit sa guerre anti-primaire écolo

Par

Le militant antinucléaire, qui n'a cessé de s'en prendre à la direction d'Europe Écologie-Les Verts, a menacé mercredi de dénoncer en justice des «irrégularités» lors du premier tour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Le sketch continue», soupire un cadre d'Europe Écologie-Les Verts. Mercredi, Stéphane Lhomme, sèchement battu lors du premier tour de la primaire écologiste, a de nouveau dénoncé les conditions d'organisation du scrutin. Lui qui s'était déjà estimé brimé par la direction du mouvement a cette fois menacé de dénoncer les résultats du premier tour devant la justice.