Le département des Bouches-du-Rhône ne luttera pas contre les discriminations d'origine

Par

Le département des Bouches-du-Rhône a choisi de ne lutter que contre les discriminations hommes-femmes, liées à l'orientation sexuelle ou au harcèlement scolaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le conseil départemental des Bouches-du-Rhône, présidé par Martine Vassal (LR), a créé un conseil d’orientation de lutte contre les discriminations. Mais ce dernier ciblera uniquement les questions d'égalité hommes-femmes, de l'orientation sexuelle et du harcèlement scolaire. Sur les affiches de la campagne de sensibilisation ne figurent que des Blancs, comme si les homosexuels, les femmes et les élèves victimes ne pouvaient pas aussi être issus de la diversité.