Les Pinçon-Charlot chez les fraudeurs fiscaux

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un drôle de refrain : Fraus omnia corrumpit. L’adage juridique latin – « la fraude corrompt tout » – ne figure pas dans le nouveau livre des deux sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, mais il ne cesse de venir à l’esprit tout au long de leur périple entre Paris, Genève et Luxembourg.