Libye: Macron appelle à l'unité et au respect du processus politique

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 06/09/2018 15:18
  • Par

Élection en Libye, le fils de Kadhafi part grand favori !   

De son côté la France, qui officiellement prône la réconciliation, soutient en douce le maréchal Haftar qui a unifié la région de Benghazi, mis la main sur les terminaux pétroliers et chassé les djihadistes.

Je suis sur que pour le respect du processus politique de la Libye, Macron est revenu sur les contrats signés entre ceux qui ont remplacé Kadhafi et Sarkozy, accompagné des dirigeants pétroliers français.

Ces contrats donnaient 35% du pétrole Libyen à la France, que le pays a gentiment donné à Total et consort. C'est la raison principale pour laquelle la France a fait la guerre à la Libye, lui prendre son pétrole.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale