Cantonale de Brignoles : la gauche engloutie au premier tour

Par

Soutenu par le PS, le candidat Front de gauche a été éliminé dès le premier tour. L'abstention culmine à 67 %. Dimanche prochain, UMP et FN s'affronteront au second tour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bien sûr, ce n'est qu'une cantonale, partielle donc peu mobilisatrice, et seuls 20 000 électeurs étaient appelés aux urnes. Mais il serait inconséquent de ne pas prêter attention au résultat de l'élection qui a eu lieu ce dimanche 6 octobre à Brignoles (Var), à quelques mois des municipales et des européennes.

Dans ce bastion communiste où le FN est fort, le PS ne présentait pas de candidat et avait appelé à voter dès le premier tour pour le Front de gauche. Mais l'échec est cuisant : la gauche est éliminée dès le premier tour. Le 13 octobre, UMP et FN se retrouveront face à face. Dimanche soir, le PS a appelé « comme il l'a toujours fait » à « faire barrage au FN ». Le ministre Arnaud Montebourg a fait de même.