Il se suicide chez Monoprix qui rouvre trois heures plus tard

Par

Un salarié de Monoprix s'est suicidé le 6 octobre, se jetant d'une fenêtre du magasin. Trois heures plus tard, l'enseigne a rouvert ses portes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alain, salarié du magasin Monoprix de Raincy, en Seine-Saint-Denis, s'est défenestré le jeudi 5 octobre, sur son lieu de travail. Trois heures plus tard, la direction décide de rouvrir les portes de l'enseigne, provoquant la colère des employés, comme le rapporte le Bondy blog.